Le forum officiel de SoleilRouge

Bienvenue sur le forum officiel du jeu.
 
Revenir au jeuRevenir au jeu  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Voyage

Aller en bas 
AuteurMessage
Aelkim
Daimyo


Nombre de messages : 202
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Le Voyage   Jeu 14 Oct - 23:32

Episode 1: le départ: J-0

71.

71 samouraïs réunit à Shiro Kuma. Jamais l'empire n'avait connu un tel rassemblement. Le but? Merveilleusement simple et simplement fou, d'une simplicité et d'une folie telle que tout reposait dessus.

Arriver à tuer un kami au coeur de la terre des ombres ou mourir.

Pourquoi? pour détruire le plus grand ennemi de l'empire du soleil rouge.

Comment? C'est ce que nous allons maintenant voir.

Tout commença donc à Shiro kuma. Des samouraïs de tout l'empire étaient venu pour cette grande action. Karasus, Seigikamis, Kitsunes, Torayamas, Kumas, Sarus, et même un ronin...

Tous uni, pour la première fois, peut être. Pour la dernière, surement.

Les invités arrivèrent au fur et à mesure à Shiro kuma. Pendant que quelques kumas patrouillaient aux alentours, les préparatifs commencèrent à s'organiser. Un officier supérieur était responsable de chaque clan. Kitsune Hayato pour le clan kitsune, Karasu Masahito chez les karasus, et enfin les daimyos Kuma Toguro, Torayama Itto, Saru Fujio et Seigikami Yoshitsune.

Le trajet, tout comme la stratégie fut choisie en conseil restreint d'officier. Tout le monde partirait ensemble, par la voie la plus longue, mais sans armée. Il avait été décidé de passer par le sanctuaire des ours, les plaines de cendre, le marais des morts et enfin la forêt des araignées.

Les armures, provisions et amulettes de jade furent en outre achetées en nombre. Une effervescence telle que Shiro kuma n'en avait pas connu depuis des années régnait sur la grande place. Chaque clan se préparait, mais chacun restait également de son côté. Chaque clan armait ses propres samouraïs en priorité, avant de donner ce qui lui restait en distribution aux autres.

La stratégie fut dévoilée à chacun peu avant le départ. Un seul chemin serait emprunté, et deux groupes seraient formé. Le premier groupe devait retenir les ennemis, le temps que le second groupe arrive et les tue. Le principe était d'avancer rapidement, de ne jamais rester bien longtemps au même endroit, et pour cela, se défaire de tout adversaire très rapidement.

Chaque daimyo ou karo fit un discours pour encourager ses samouraïs, chacun sachant qu'il avait de forte chance de ne jamais arriver au but. Puis l'ordre du départ fut donné dans la brume du petit matin.

La première étape était le mont solitaire. Celui-ci se trouve à la frontière entre l'ombre et les terres kumas, et était donc un bon point de départ pour commencer à affronter l'Ennemi.

Le voyage jusqu'au mont solitaire se fit sans véritables ennuis. L'enthousiasme était palpable, quel que soit le clan concerné, et chacun marchait vers la mort le cœur léger. Toutefois, ce qu'il y avait en enthousiaste était perdu en coordination, chacun suivait son propre supérieur ou ne suivait personne et allait à son rythme. C'est ainsi que l'arrivé au mont solitaire se fit dans le plus complet et joyeux désordre. Il fallut presque 2 jours pour faire le voyage de Shiro kuma au mont.

C'est là que beaucoup firent pour la première fois connaissance avec ce qu'était réellement l'ombre.


Revenir en haut Aller en bas
Aelkim
Daimyo


Nombre de messages : 202
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Le Voyage   Lun 18 Oct - 18:39

Episode 2: vol au dessus d'un nid d'Oni-ryu

J+3


La désolation. Des roches noires mises à nues, pas un animal ou un végétal. Voilà le travail que l'ombre avait réalisé au mont solitaire. Voilà ce que virent les samouraïs en arrivant sur place. D'un temple autrefois fleurons de l'empire, il ne restait que quelques ruines occupées par les guerriers kumas, qui ne servait plus à la méditation ou aux moines, mais aux combats et aux guerriers.

Le mont solitaire, autrefois au centre de l'empire, était maintenant sur la ligne de front entre les kumas et l'ombre. Même après avoir été repris par Kuma Iraki et ses hommes, ce temple n'avait jamais fait l'objet de reconstruction de la part des Sarus ou des Kumas, laissant à l'abandon et à la poussière ce qui était autrefois le principal lieu de pèlerinage de l'empire.

Des cendres, un désert de silence et de désolation. Voilà ce qu'était le travail de l'ombre. Seules quelques rares touffes d'herbes émergeaient de nouveau ici et là, signe que l'endroit était - théoriquement - sain de toute corruption.

L'ordre de départ pour le sanctuaire de kuma fut donné. Ce sanctuaire, en proie à l'ombre, est le lieu le plus sacré que possèdent les kumas, l'endroit où fut enterré leur ancêtre. Les vrais ennuis commenceraient probablement là bas.

Le désordre ne se résorba pas tout de suite. Ainsi, faute d'ordres clair, le départ pour la terre des ombres proprement dit fut aussi désordonné. Certains suivirent la kishu kuma, Kuma Nejiko, visiblement la plus expérimentée des senkus sur place avec Saru Udo, d'autres suivirent leurs propres supérieurs. Des samouraïs du même clan pouvaient ainsi suivre deux personnes différentes. Si l'ordre fut donné par certains daimyos de suivre telle ou telle personne, d'autres se contentèrent de conseiller à leurs samouraïs d'agir d'une certaine façon.

Et ce fut le départ pour la rivière. Celui-ci se fit sans véritable ordre commun, chacun ordonnant à ses propres samouraïs de partir chacun son tour. Ainsi les kitsunes partirent les premiers, puis les karasus et les torayamas, puis ce fut des groupes plus composites, chacun n'ayant pas forcément suivit à temps.

Et ce qui devait arriver arriva. Faute d'organisation, les samouraïs de l'empire tombérent dans une embuscade.

Celle-ci ne se fit pas à la rivière, mais au sanctuaire de kuma. Emporté par sa fougue, avant même d'attendre que chacun soit arrivé sur place, et notamment la seconde ligne, Kitsune Hayato donna le signal du départ, bientôt suivi de Kuma Nejiko et du groupe qu'elle menait, ainsi que des karasus. Lorsque les samouraïs de l'empire arrivèrent sur place, ils eurent a peine le temps de réagir que 7 onis-ryu leur fonçaient dessus en rugissant.

Les oni-ryu... rares étaient les samouraïs de l'empire à en avoir vu, encore plus rare étaient ceux à avoir survécu à la rencontre. Environs 4 mètres de croc, de griffes et de puissance. Combattre UN oni-ryu était déjà une épreuve pour la plus grande partie des samouraïs de l'empire. En voir 7 en même temps était un spectacle que peu d'entre eux oublieraient jusqu'à leur mort... Qui pourrait s'avérer très prochaine.

Lorsque les renforts arrivèrent, un samouraï kitsune était déjà mort, tandis que Hayato tenait en respect 4 onis-ryu à la fois. Jamais samouraï de l'empire n'avait eu à affronter autant de ces monstres en même temps. Et Hayato tint bien et longtemps. Souvent, les Onis-ryu ne rencontraient que du vent lorsqu'ils tapaient. La légendaire technique kitsune, alliant la souplesse de l'esquive à la puissance du kenjutsu fit ici merveille. Sous le nombre, Kitsune Hayato fini par tomber, mais non sans avoir retenu les onis-ryu suffisament longtemps pour que d'autres puissent les engager et les tenir en respect. Il sauva probablement à ce moment un certain nombre de kitsunes qui comme lui étaient parti trop tôt, et qui se seraient fait attaquer par les onis-ryu autrement.


La situation restait largement préoccupante malgré tout. Une partie des samouraïs combattaient les sept monstres, une autre était à la rivière, et une dernière partie était au temple du mont solitaire. Il ne restait plus, pour les quelques samouraïs sur place, qu'à tenir en attendant les renforts.

Au fur et à mesure de l'arrivée de ceux-ci, certains onis-ryu furent engagés par de nombreux samouraïs, tandis que d'autres restaient simplement tenu en respect par un ou deux samouraïs. La nuit fut pour beaucoup une épreuve, et probablement la nuit la plus longue qu'ils eurent à passer. Kuma Koyama, Kuma Ryu et Kuma Nejiko étaient ainsi seuls face à un oni-ryu chacun. Même avec l'arrivée de renforts, les onis-ryu ne détournèrent pas leur attention, et ce fut pour ces trois combattants une des nuits les plus difficiles. Ils enchainèrent feinte, parade et contre attaque. Les coups de griffes volèrent, et déchirèrent leurs corps. Ils tinrent bon toutefois, et d'autres samouraïs vinrent les épauler au fur et à mesure.

D'autre n'eurent pas cette chance. Karasu Masahito ou Kitsune Shikyokaze tombérent sous les coups puissants des monstres.

Lorsque le petit matin se leva, tous les onis-ryu étaient encore en état de combattre, mais certains commençaient à clairement chanceler. Les coups puissants de Kuma Toguro, combinés à l'habileté du tigre impérial, Torayama Itto, firent bientôt s'écrouler un des onis-ryu.

Seigikami Sayuri fut celle qui fit tomber le premier des onis-ryu. La shuno seigikami, d'un coup habile planta son katana dans le défaut de la cuirasse, perçant le cou de la bête qui se vida bientôt de son sang. La justice impériale avait rendu son jugement, aucun ennemi ne devrait survivre à cette journée.

L'espoir renaissait. Ce fut bientôt la ruée. L'oni-ryu mort, tous les combattants se précipitèrent vers un second, qui fut bientôt abattu par Karasu Chibana. Tel senseï, tel élève est-il dit. Cela s'avéra particulièrement exact, puisque suivant l'exemple de sa senseï, Karasu Genki, d'un mouvement habile se précipita sous le cou de son adversaire et lui traversa la gorge de son katana.

Mais les Onis-ryu ne tombaient pas sans faire de grands dégâts parmi les rangs des samouraïs, Karasu Nodoka, shuno des karasus, tomba en héros, pour ne jamais se relever. Les coups puissant des monstres, cumulé au léger malaise ressenti par la plupart des combattants, s'avéraient destructeurs.

Le combat touchait toutefois à sa fin. Chaque oni-ryu avait plus d'une dizaine de samouraïs sur lui. La victoire n'était alors plus qu'une question de temps... Kuma Iraki fit tomber le quatrième oni-ryu. La puissante guerrière épaulé par Chikara, l'âme de son arme, brisa la gueule de son adversaire d'un coup puissant, et attaqua aussitôt un des oni-ryu survivant.

La gloire d'avoir vaincu les derniers onis-ryu revint aux torayamas. Torayama Ishiatama tua en effet d'un coup précis le 6ième oni-ryu, lui perçant le cœur de son sabre en le plongeant dans un défaut de la cuirasse. Le dernier oni-ryu survivant, toujours combattant les samouraïs fut tué par le tigre impérial en personne. Torayama Itto, après avoir aidé à abattre chacun des autres adversaire, se précipita sur le dernier oni-ryu, et, se plaçant en face de la gueule du monstre, lui donna un coup sans hésitation entre les deux yeux, emportant ainsi la victoire dans ce combat.

Une victoire, une belle victoire avait été remporté. Sept des monstres les plus imposants que la terre des ombres puisse compter avait été vaincu en même temps, assurant ainsi une grande renommée à tous les combattants.

Karasu Nodoka, Seigikami Chikafusa, Kitsune Jin et Kitsune Toyohashi gisaient là, mort au champs d'honneur.

Il restait alors 66 samouraïs. Le combat avait a peine durée plus d'une journée... Mais il n'était pas temps pour se réjouir de la victoire... il était nécessaire de compter les morts, de se reposer et de se réorganiser pour repartir au plus tôt... mais vers où?


Revenir en haut Aller en bas
Aelkim
Daimyo


Nombre de messages : 202
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Le Voyage   Dim 24 Oct - 19:16

/Aparté/

L'empire... Une construction hétéroclite. Des clans que tout sépare pourtant uni par l'honneur et l'empereur. Voici le ciment de l'empire. L'honneur pour unir les samouraïs, et l'empereur immortel pour unir les clans. Enlevez un de ces éléments, et l'empire vacille. Enlevez en deux, et l'empire s'écroule.

Torayama l'invincible l'avait bien compris, en partant pour éviter de s'opposer à l'empereur, et en érigeant l'honneur comme dogme absolu. Pourtant l'empereur
est mort. D'aucun se réclament toujours de lui, mais nul n'a le charisme et l'autorité pour réellement unir l'empire.


L'honneur... Le Bushido de Torayama est le livre qui en érige la synthèse. Suivre les préceptes du Bushido a la lettre, c'est suivre les traces de Torayama, et comme lui, acquérir une part d'immortalité, car même la mort ne parvient pas a détruire l'honneur, et l'honneur importe plus que la vie pour un samouraï.

7 valeurs, synthèse de l'empire et de sa raison d'être... Rempart contre l'ombre.


Courage: ne jamais renoncer, accomplir son devoir, quel que soit le prix a payer.

Loyauté: rester fidèle a soi même et a ses idéaux, faire passer le bien du clan avant le sien.

Franchise: ne jamais laisser le mensonge altérer l'esprit. Faire ce que l'on dit.

Générosité: protéger les faibles, et mettre sa force au service de tous.

Justice: Agir sans hésitation, en accord avec soi même. Vivre quand il est juste de vivre, mourir quand il est juste de mourir.

Amabilité: conserver son sang froid, rester poli en toute occasion, ne jamais laisser ses instincts parler pour soi. Ignorer les provocations et ne provoquer personne.

Discipline: rester maître de soi en toute occasion. Respecter les ordres, être strict sans dureté excessive envers ses subordonnés.


Les 7 vertus du samouraïs. Sans elle, traverser la terre des ombres pour sauver l'empire n'avait aucune raison d'être, car sans elle l'empire ne pouvait exister.

Etait-il possible de sauver l'empire et les valeurs de l'empire? Ou faudrait-il sans compromis choisir entre le seppuku et aller jusqu'au bout? Aller jusqu'au bout malgré tous les sacrifices a endurer n'était-il pas, en quelques sorte, l'accomplissement de la voie du samouraï et de sa vie?

Ces questions, purement rhétorique dans le confort d'un kyuden, s'imposèrent vite à la plupart des combattants dans la terre des ombres, dont l'atmosphère délétère s'imposait a l'âme même de chaque samouraï. Et de la réponse a ces questions dépendit beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Voyage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Voyage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» David Crosby, Voyage (coffret 3 CD)
» Bon voyage à tous !!
» le jeu du voyage
» [Terminé] Coffret de voyage Innamoramento
» Heureux qui comme Régis a fait un beau voyage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel de SoleilRouge :: LES FORUMS GENERAUX :: LES CHRONIQUES-
Sauter vers: