Le forum officiel de SoleilRouge

Bienvenue sur le forum officiel du jeu.
 
Revenir au jeuRevenir au jeu  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Source du Renouveau

Aller en bas 
AuteurMessage
Tarkin
Ronin


Nombre de messages : 20
Age : 40
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: La Source du Renouveau   Jeu 14 Oct - 22:18

Je rejoins le Meido...

Le froid l'avait envahi. Dérisoire vengeance d'un corps meurtri envers un esprit qui l'avait mené à sa perte : une dernière sensation désagréable avant de partir. Il avait abordé la réunion de kyuden Saru comme l'occasion d'un bouillonnement rhétorique où d'innombrables visions et possibilités devaient être envisagées, même les plus déstabilisantes, afin qu'un substrat se crée d'où émergerait l'Empire nouveau.

T'en fais pas un peu trop là ?

Au son de cette voix au ton moqueur Atsuhito ouvrit les yeux. Son dos reposait sur de la terre compacte, du moins le supposait-il d'après ce qu'il ressentait car une brume blanche mouvante l'empêchait de discerner le sol. Le samouraï se redressa et se retrouva nez-à-nez avec un visage sillonnées de rides innombrables. Le visage appartenait à une vieille dame cassée en deux dont le nombre d'années devait dangereusement côtoyer celui de ses rides. Elle lui tendit un fagot de bois.
"- Rends-toi utile au lieu de jacter.
- Je n'ai encore rien dit.
- Tu penses trop fort alors. Ca te joue des tours.
- Vous faites allusion à la réunion ?
- Tu parles trop je te dis ! Avance donc, et tâche de me suivre.
- Je devrais y arriver.
- Présomptueux."

La vieille femme se redressa alors, s'appuyant sur un rudimentaire bout de bois tordu et fit un pas. Elle se trouvait déjà à plusieurs mètres tandis qu'un sillon se dissipait entre elle et Atsuhito dans la brume désormais tourbillonnante. Un pas de plus et elle devint à peine visible. Le senku maugréa et se mit à trotter mais il parvenait tout juste à maintenir la distance. Il accrocha le fagot sommairement sur son dos et accéléra le pas, réussissant à reprendre du terrain. Il parvint à rejoindre la vieille alors qu'elle venait de s'arrêter près d'un précipice. Elle pointa son bâton noueux vers le bas, désignant les ténèbres dans lesquelles disparaissait la falaise, et prit la parole.
"- Avant qu'une chose soit, elle n'existe pas.
- Euh... Certes.
- Pourquoi portes-tu ce fagot de bois ? Il t'encombre.
- Vous me l'avez demandé.
- Si je te dis de sauter de cette falaise, le feras-tu ?
- Non.
- Tu devrais pourtant."
Un vent puissant se leva alors et Atsuhito eut toutes les peines du monde à garder son équilibre. La vieille à côté de lui ne semblait pas affectée. Tandis que le senku résistait il perçut comme un soupir dans le mugissement du vent qui devint plus violent et parvint à faire basculer le samouraï dans le vide.
Revenir en haut Aller en bas
http://chapitres-estel.org
Tarkin
Ronin


Nombre de messages : 20
Age : 40
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: La Source du Renouveau   Jeu 14 Oct - 23:01

Je rejoins le Meido...

Depuis combien de temps chutait-il dans l'obscurité ? Il n'en avait aucune idée et, si ce n'était le vent vivace qui l'enveloppait, il n'aurait su dire s'il tombait ou flottait au milieu du néant. L'air commença à s'épaissir et Atsuhito se sentit bientôt porté tandis que l'impression de mouvement s'estompait. Des sons de voix frémirent à ses oreilles. Une discussion avait lieu non loin et les intonations faisaient émerger un lointain souvenir bien qu'elles aient quelque chose d'étrange et - pour tout dire - d'inhumain. Le senku sentit l'air se solidifier sous lui et se hasarda à se redresser. Devant lui, rassemblés dans une dépression rocheuse, débattaient des animaux. Il discerna un singe obèse, un corbeau fumant une pipe, une renarde toilettant régulièrement une fourrure pourtant impeccable, une magnifique louve agitant un éventail avec maladresse, un ours tenant un jambon de taille respectable, un groupe de corbeaux veillant les uns sur les autres, un renard peignant un grand dessin et un autre suivant la discussion d'un oeil vigilant, un tigre venant déposer une pierre de couleur dans une jarre...

Sais-tu ce qu'il y avait au début ?

Atsuhito se renfrogna et se releva, cessant de détailler la scène et époussetant ses vêtements tandis que la veille arrivait près de lui.
"- Alors, sais-tu ce qu'il y avait au début ?
- Je ne sais pas... Rien ?
- Que fait un homme sensé quand il n'y a plus de bois pour chauffer la maison ?
- Je ne sais pas : il va chercher du bois ?
- Exact. Il ne reconstruit pas la maison, le village et le pays. Je vois que tu as gardé ton fagot, tu as encore un peu de jugeote.
- Cette conversation est-elle supposée avoir un sens ?
- Impertinent."
Le senku afficha un air narquois et s'apprêta à répondre quand une douleur fulgurante lui vrilla les chairs. La vieille avait disparu et là où elle se tenait un instant plus tôt se trouvaient les rives d'un lac dans lequel le samouraï sombra.
Revenir en haut Aller en bas
http://chapitres-estel.org
Tarkin
Ronin


Nombre de messages : 20
Age : 40
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: La Source du Renouveau   Ven 15 Oct - 18:25

Je rejoins le Meido

L'eau l'environnait de toute part tandis que les profondeurs ténébreuses du lac l'engloutissaient. Atsuhito gardait obstinément la bouche fermée, sentant le peu d'air qu'il avait réussi à happer se réduire. Bientôt il n'en eut plus et s'agita dans un ultime soubresaut de panique et de rage. Sa tête émergea alors de l'eau et tant ses mains que ses pieds trouvèrent appui sur des rochers : il était à une extrémité du lac, en eaux peu profondes. Non loin bruissait joyeusement une cascade.
Sous la cascade, de dos, se tenait une femme superbe de haute taille, à la peau de nacre et aux longs cheveux noirs. Chacune de ses courbes, chacun de ses gestes témoignaient d'une sensualité épanouie qui renvoyait au stade de brouillon mal dégrossi les artifices de la jeunesse. Une gamine de vingt ans aurait été incapable de subjuguer comme la femme qui se tenait là le faisait naturellement. Le senku en resta bouche bée tandis que l'apparition, ayant senti sa présence, s'étira en levant les bras et tourna la tête juste assez pour lui lancer un regard plein de promesses voluptueuses.

Ah, ce n'est pas le moment !

Une douleur sur le haut du crâne d'Atsuhito vint accompagner ces quelques mots. La vieille venait de lui donner un coup avec son bâton noueux. Le senku se redressa et soupira en réalisant que la femme sous la cascade avait disparu. Il ne restait que la vieille perchée sur un rocher. Le samouraï s'assit à son tour sur un rocher en se massant le crâne.
"- Puisque tu as toujours ton fagot, autant faire un feu.
- Avec du bois trempé ? Dans un lac ?
- Il y a un problème ?
- Non, c'est juste que je discerne une incompatibilité.
- Je te croyais plus ambitieux."
Atsuhito haussa les épaules et afficha un air perplexe lorsque la vieille fit un tas sur l'eau avec son fagot de bois et qu'il se mit à crépiter joyeusement. Le samouraï se massa le front, sentant poindre un mal de tête.
"- A ton avis, pourquoi j'ai pu allumer ce feu ?
- Aucune idée.
- Parce que je l'ai décidé.
- Je ne peux pas faire ça : je ne sais pas où nous sommes, où nous allons, quelles sont les règles. Surtout je ne suis pas seul à décider et pas en mesure d'imposer ma décision.
- Je ne suis pas seule ici, et je ne suis de loin pas la plus puissante. Juste une vieille femme. Mais, quoiqu'il arrive il m'appartient de décider ce que je veux. J'ai donc allumé ce feu sur le lac. Ce qui risque d'ailleurs de te poser un problème.
- Lequel ?
- Les flammes n'apprécient pas d'être sollicitées au milieu de l'eau. Elles pourraient t'en tenir rigueur.
- C'est vous qui avez allumé le feu.
- Moi ? Va leur expliquer..."
Sur ces mots le corps de la femme se troubla, comme si une onde passait sur sa peau et ses vêtements. L'instant d'après il n'y avait plus rien hormis les flammes qui s'agitaient, menaçantes. Elles décidèrent de faire part de leur contrariété en atteignant en un battement de cil une taille gigantesque. Atsuhito se releva promptement et atteignit rapidement les eaux profondes où il plongea. Mais il n'y avait plus d'eau, que les ténèbres. Au coeur des ténèbres, un embrasement. Et au coeur de l'embrasement une silhouette hurlante rongée par les flammes.
Revenir en haut Aller en bas
http://chapitres-estel.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Source du Renouveau   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Source du Renouveau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Musique: une source de réconfort à la perte d'un proche ?
» A LA SOURCE – D’une vie à l’autre
» Mariah source (Anglais)
» COUNTER STRIKE : Source
» Danyel Waro chantre du renouveau du Maloya

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel de SoleilRouge :: LES FORUMS GENERAUX :: LES CHRONIQUES-
Sauter vers: