Le forum officiel de SoleilRouge

Bienvenue sur le forum officiel du jeu.
 
Revenir au jeuRevenir au jeu  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dernier combat

Aller en bas 
AuteurMessage
LoLo
Daimyo
avatar

Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Dernier combat   Dim 29 Aoû - 14:27

Bien que d'un auteur différent, ce feuillet se trouve rangé dans la bibliothèque de Kyuden Torayama juste après les œuvres Mort imminente et Le maître et l'élève, signe de continuité dans l'histoire.

La route impériale s'étendait devant nous.
Malgré ma jeunesse et mon gempukku a peine terminé, j'avais été choisi pour accompagner mes officiers chez l'ennemi. Il est difficile de décrire les émotions qui traversaient le jeune homme que j'étais lorsque je fus choisi pour cette mission.
Je savais parfaitement que je ne servirait pas à grand chose, et que mes officiers avaient choisi de m'amener essentiellement pour me faire acquérir une certaine expérience. La suite du Daimyo Torayama était d'ailleurs extrêmement restreinte.
Mon Karo parlerait, et s'il devait y avoir combat, l'Invincible Guerrier semblait prêt à vaincre une armée entière. Un exploit qui ne parait pas hors de portée.


Rallier un ennemi pour en vaincre un autre qui semble pire. Etait-ce un choix acceptable pour un Torayama ?
Alors que nous arrivions à proximité du lac, nous croisions de plus en plus de serviteurs Karasu, parfois quelques samouraïs, avec qui nous échangeons quelques regards hargneux, parfois même haineux.
A chaque fois que notre Karo le remarquait, nous étions fusillés du regard. Il nous l'avait dit avant de partir, la seule attitude qu'il accepterait serait une parfaite maîtrise de soi, sans la moindre provocation.
C'est probablement pour cela que j'avais été choisi d'ailleurs, car il me savait capable de me maîtriser.
Plus nous avancions dans les terres ennemies, plus je me rendait compte qu'il surestimait probablement ce trait de caractère. Mon sang Torayama bouillonnait, et je me demandais souvent si nous ne ferions pas mieux de vaincre cet ennemi avant de passer au suivant.
Mais mes officiers avaient décidé de l'alliance, et qui étais-je pour venir le contester ?

Arrivée à Kyuden Karasu.
L'Invincible Guerrier montait les marches d'un pas lourd, puissant, et je regardai avec délectation les heimins et les samouraïs Karasu le regarder avec appréhension. Notre arrivée ne passait pas inaperçue.
Notre entrée dans le palais du clan Karasu se fit rapidement, et nous dûment attendre le Karo de la lignée Karasu. Je sentais déjà les traces d'énervement dans notre groupe, notre Daimyo le premier.
Comment pouvait-on faire attendre le Shogun de la sorte ?

Finalement, la rencontre au sommet eu lieu. Je me rappelle assez clairement les propos qui furent échangés, mais ils sont de peu d'importances face à la finalité de cette entrevue.
Comme prévu, notre Karo parlât, d'assez belle manière, suffisamment en tout cas pour convaincre Karasu et Seigikami qu'ils devaient accepter de nous rejoindre pour mettre fin au clan Kumatsune.
Je me rappelle avoir pensé à cet instant pour la première fois que cette entrevue était une bonne idée, que nous allions ensemble reconquérir l'Empire de Nihon et le remettre sur le droit chemin.
Les exploits de la lignée Torayama sur le champ de bataille, la lignée Yona semblait être capable de les égaler dans un palais.
Pour la première fois, je compris également pour quelles raisons notre Karo avait été choisi, pour faire certaines concessions que notre Daimyo n'aurait pu effectuer lui-même.
L'association de ces deux impressionnants samouraïs nous permettait enfin d'espérer un retour aux valeurs fondamentales de l'Empire.

Notre Daimyo parlait d'ailleurs assez peu. Mais à chaque fois qu'il le faisait, chacun se taisait, sa présence suffisant à réduire au silence le plus aguerri des bushi.
Ses phrases étaient courtes, tranchées, et sans appel. Le véritable Shogun s'exprimait devant moi, il n'y avait aucun doute dans mon esprit.




Quelques heures plus tard, Torayama, Karasu et Seigikami étaient parvenu à s'entendre.
Le plan de bataille était sur pied, chacun était prêt aux sacrifices nécessaires au rétablissement de l'Empire.

Ce qui se passa ensuite reste un peu flou dans ma mémoire. Un samouraï de notre suite eut un différent avec un samouraï Karasu, qui finit au sabre.
Notre Daimyo fut légitimement offensé, à la fois par l'attitude de son propre samouraï et par celle du Karasu.
Choisissant de régler son différent avec le Karo de lignée Karasu, il dut d'abord passer sur le corps de ses trois yojimbo. Ce fut l'affaire de quelques secondes.

J'étais trop jeune pour connaître l'époque de la victoire sur Sakiko No Yurei, et pour moi la technique de l'Invincible Guerrier n'était qu'une légende.
Comme toutes les légendes, je la pensait légèrement exagérée. J'avais tort.

Le Karo Karasu dut sa survie à la rapidité d'un de ses jeunes samouraïs à prendre le commandement des gardes du palais. Une rapidité que l'Histoire l'amènerait à regretter par la suite.
Puis les troupes chargèrent également notre Karo, qui était pourtant étranger dans l'affaire.
Sur la route, j'avais imaginé l'Invincible Guerrier capable de vaincre une armée à lui seul. J'avais tort encore une fois, mais je m'étais trompé de peu.

Les cadavres s'empilaient alors que les deux hommes livraient leur dernier combat, la danse mortelle semblait ne jamais en finir. Je ne sais combien de gardes furent mis au sol, mais en quelques minutes, ce furent une cinquantaine de cadavres qui jonchaient le sol.
Ils semblaient tout d'abord capable de vaincre les gardes, mais je trouvais les soldats Karasu étonnamment vaillants. Ils ne reculaient pas malgré les morts dans leurs rangs, et continuaient le combat jusqu'à ce que les deux combattants, ayant subit de multiples blessures, s'écroulent finalement.



Ce qui se passa après, je ne m'attarderai pas dessus aujourd'hui.
Nos ennemis eurent la mauvaise idée d'achever ces deux hommes, et la guerre vint réparer cette offense.

Beaucoup parleraient de ce jour comme d'une défaite pour le clan Torayama, je le savais.
Notre clan avait dû choisir entre laver son honneur et diriger l'Empire. Ce n'était pas un choix pour un Torayama, mais une façon d'être.

Quelqu'en soit le prix.
Revenir en haut Aller en bas
 
Dernier combat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dernier Pro feat Mc Tia (Rappeuse Danoise) - Prod Lp2
» mort du dernier héros
» Votre Dernier Jeu Vidéo /PS3/X-BOX 360/DS/PSP/Wii/PC
» Le dernier jeu à la con : créer sa pochette d'album
» [OS] Le dernier poème de la demoiselle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel de SoleilRouge :: LES FORUMS GENERAUX :: LES CHRONIQUES-
Sauter vers: