Le forum officiel de SoleilRouge

Bienvenue sur le forum officiel du jeu.
 
Revenir au jeuRevenir au jeu  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 faiblesse de corps - faiblesse d'esprit

Aller en bas 
AuteurMessage
Padaw
Shogun
avatar

Nombre de messages : 443
Age : 35
Localisation : Nigéria - France
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: faiblesse de corps - faiblesse d'esprit   Mar 18 Mai - 15:41

La nouvelle de la révolte à Kyuden Saru avait été propagée rapidement dans l'Empire. Rapidement les samouraï de plusieurs clans avaient convergé vers le Kyuden révolté, désireux de remettre à leur place ces nomins qui avaient osé remettre en cause leur place dans l'Ordre Céleste.

Fallait-il être fou pour contester l'ordre établi par les Kami et du shogun.

Un jeune shugenja Torayama accompagné d'un tout aussi jeune bushi Torayama se rendirent sur place et entreprirent de combattre les révoltés.

Mais la course avait été longue et ce fut épuisé qu'arriva le jeune shugenja. Epuisé pour avoir porté le corps d'une fusui Kitsune tombée au combat et dont la mémoire méritait que l'on transporta le corps jusqu'au village haut perché, épuisé pour avoir soigné son frère de sang pour que celui-ci puisque combattre avec plus d'efficacité.

Le combat fut long par sa fatigue extrême. Le jeune Torayama était fatigué et son corps endolori par la longue marche qu'il avait effectuée pour ralier Kyuden Saru.

Il était meilleur combattant que le nomin mais ses blessures s'accumulaient et bientôt sa protection fut détruite. Les attaques qui l'atteignaient étaient désormais plus tranchantes.
Alternant entre les soins et les attaques, il n'avait même plus l'énergie d'utiliser la Voie du Tigre.

Curieux qu'un samouraï alterne soins et attaques...mais après tout, cela n'était-il pas le propre de ce que l'on attendait des shugenja, potentiellement amenés à devenir le guerrier ultime ??

Pourtant, avec toute sa détermination, il parvenait à garder consistance dans le combat.

Après des heures interminables d'un combat, vint le moment où son adversaire et lui-même titubaient, chacun pouvant devenir l'ultime vainqueur du combat, en touchant une dernière fois.

Deux attaques presque simultanées zébrèrent le Temple du Combat.

Le corps du shugenja tomba. N'avait-il pas touché sa cible ? Mais cet instant fugace de réflexion sombra bientôt dans une inconscience dont il ne se relèverait jamais.

On ne se souviendrait pas du fils du Tigre qui avait péri face à un si lamentable adversaire. A travers tout l'Empire et dans son clan, son nom serait renié pour avoir été aussi faible et pour n'avoir pas sû se relever.

Tandis que l'âme du shugenja se dirigeait vers le meido, sans aucun espoir de retour, les ancêtres du fils du Tigre regardaient pourtant ce dernier avec bienveillance.

Cette mort honteuse semblait ne pas révulser ses propres ancêtres.

Mais peut-on comprendre la pensée de ceux qui appartiennent au Meido ? L'un rattaché au spirituel, l'autre à cette existence si éphémère et si matérielle ?

Cette âme rejoindrait bientôt un nouveau corps, reprenant le cycle éternel du karma, toujours sous le regard de ses Ancêtres.
Revenir en haut Aller en bas
 
faiblesse de corps - faiblesse d'esprit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Beauté des femmes, leur faiblesse" (Verlaine - La Perdrix)
» Astiquer le corps d'un ukulele
» tin can pete (guitare corps en bidon jouée slide)
» corps et accesoire de guitare
» Adieu aux Armes du général de corps d'armée Xavier de Zuchowicz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel de SoleilRouge :: LES FORUMS GENERAUX :: LES CHRONIQUES-
Sauter vers: