Le forum officiel de SoleilRouge

Bienvenue sur le forum officiel du jeu.
 
Revenir au jeuRevenir au jeu  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Magie des Ancêtres

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Blackstaff
Admin
avatar

Nombre de messages : 1774
Age : 37
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Magie des Ancêtres   Jeu 10 Déc - 0:06

La V2 progresse cahin-cahan et je travaille en ce moment dans mes petits papiers sur un nouveau type de magie : celle des ancêtres. Il s'agira d'en appeler à un ancêtre qui viendra soutenir les efforts du personnage dans ses actions. Et bien sur des ancêtres artisans, guerriers, magiciens, etc.

Le truc c'est qu'il faut faire des listings d'ancêtres invocables et franchement ça me saoule. Alors tiens, pourquoi vous le feriez pas ? Sont éligibles tous les personnages ayant gagné dans leur vie au moins 1 point de Karma et tous les autres que vous saurez nous vendre proprement. La puissance donnée par ces ancêtres sera fonction du karma mais bon, avoir son ancien perso invoqué par la nouvelle génération, c'est de toutes façons la classe.

Alors il faudrait un post par ancêtre résumant ce qu'il a fait, vu et surtout le genre d'ancêtre que ça sera pour orienter les bonus qu'il donnera. Evidemment pour certains ça sera très facile mais probablement plus dur pour d'autres.

Vous pouvez aussi faire le post pour des persos qui n'étaient pas à vous si vous pensez qu'ils le méritent et si le joueur n'est plus parmi nous, s'il est trop modeste ou tout simplement qu'il n'en a rien à carrer.

Smile

A vous.

Lise des ancêtres déjà rédigés (lignée finale, karma)
Higuma Kô ()
Karasu Kazegawa ()
Karasu Manji ()
Karasu Sayuri ()
Karasu Tsunaka ()
Karasu Yasu ()
Kitsune Eo ()
Kitsune Matsushiko
Kitsune Oromo ()
Kitsune Shigeru
Kitsune Toshiro ()
Kuma Goshen
Kuma Kotetsu ()
Kuma Miyako
Nezumi Sakuji ()
Ryushin Kaede
Ryushin Umi ()
Saru Satori ()
Seigikami Jurojin
Seigikami Gaisen ()
Seigikami Harada
Seigikami Takehiko ()
Seigikami Tsuna ()
Torayama Aya ()
Torayama Jotaro
Torayama Jubeï et Dosan ()
Torayama Kaito ()
Torayama Mitsuoto ()
Torayama Munemori ()
Torayama Miyoko ()
Torayama Seijuro ()
Torayama Tsudochi
Torayama Urakami ()
Torayama Yajigen
Yachu Mariko ()
Yachu Shinji ()
Yachu Shinsaï ()
Yatagarasu Fujiwara ()
Yatagarasu Kaemon ()
Yatagarasu Manji ()
Yatagarasu Soyokaze ()
Yona Akiko ()
Yona Fuyuko ()
Yona Teijo ()


Dernière édition par Blackstaff le Mer 16 Déc - 9:16, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://soleilrouge.forum2jeux.com
Nyrielle
Ronin
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Jeu 10 Déc - 0:31

Seigikami Gaisen

Seigikami Gaisen, Yoriki de son état, n'a jamais proprement brillé dans le domaine de l'enquête (les deux investigations auxquelles il a participé ayant mené à des culs de sac et parfois à la mort de pas mal de tiers...). Il s'est cependant illustré, après l'incendie de Kyuden Seigikami, en réformant le mode de vie du clan du loup, puis en remportant le Tournoi de l'Aurore avec un style légèrement cavalier (je ne me lasserai jamais de cette vanne) et en étant nommé Daimyo Seigikami dans la foulée.

Daimyo honoré et chéri des siens, il connu cependant la mort une poignée d'années plus tard, tel le James Dean de Soleil Rouge qu'il était. (*Kof*)

Du point de vue du caractère du perso, c'était une sorte de chevalier blanc sans peur ni reproches, le genre de type qui croit tellement en lui que l'impossible lui semble une ballade de santé. Évidemment, il se faisait à chaque fois ramasser mais ça n'entaillait jamais sa détermination. Puis il était bon en duel (du moins pas trop mauvais)

Donc si je devais donner mon avis sur la question, je dirais au moins en bonus en volonté pour le coté surconfiant.
Bref, un ancêtre bien nul mais l'important dans la vie, c'est le spirit de croire en soi contre les molécules, Jean Claude.
Revenir en haut Aller en bas
Raistlin
Daimyo
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 40
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Jeu 10 Déc - 1:02

Torayama Teijo

Premier Torayama avec une naginata, premier Torayama a cheval, premier Kishu de l'histoire (depuis la redécouverte de l'équitation), Karo Torayama.

a participé a toutes les batailles entre celle de Kyuden Torayama et la chute de Kyuden Seigikami. (c'est à dire Kyuden Torayama, Kyuden Yurei, la bataille contre les Karasus après la mort de Mitsuoto, la double ratatinade par les Kumas, et mort a Kyuden Seigikami)

Caractère : taciturne (non? sisi), calme et pondéré (trop pour un Tora, il parait), léger manque d'initiative.
Revenir en haut Aller en bas
Romain
Daimyo
avatar

Nombre de messages : 143
Age : 32
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Jeu 10 Déc - 1:21

Torayama Munemori :

Bushi du clan Torayama au service de Mitsuoto et véritable virtuose du sabre, Munemori a accompli son devoir avec une détermination sans faille, affrontant dès son gempukku passé les spectres de Sakiko no Yurei aux côtés de ses frères. Après quelques années de services, il se voit rapidement confier la garde de Kyuden Torayama par Mitsuoto en son absence, et deviendra le plus jeune shûno Torayama, entrant en fonction alors qu'il n'est âgé que de dix-sept printemps. Finalement, après une mission qui l'aura mené jusqu'à Kyuden Nezumi, il reviendra juste à temps pour donner à Mitsuoto le présent offert par ces derniers, un magnifique nobori de guerre. C'est inspirées par ce dernier que les troupes Torayama arrachèrent la victoire à Sakiko devant un Temple des Quatre Vents dévasté ; Munemori y perdit la vie en affrontant plusieurs champions de l'armée de spectres de la Mahotsukaï.



Le personnage en lui même était très porté sur le respect du Bushido et la recherche de la perfection en tous points, faisant sans doute preuve de plus de tolérance envers les autres samouraïs que ses frères de clan, et se montrant parfois moins orgueilleux. Cherchant la perfection dans tous les domaines, il était moins doué que certains de ses frères au combat, mais c'était compensé par un talent naturel pour le kenjutsu.
Donc sans doute du bonus de kenjutsu, et à côté un truc assez polyvalent niveau caracs et pas forcément complètement spécialisé / optimisé.
Revenir en haut Aller en bas
Satori
Daimyo
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Jeu 10 Déc - 1:31

Saru Satori

Avant même que les terres du clan Saru s'ouvrent à l'Empire, une poignée de samuraï descend des montagnes du nord infestées de Yureï pour dispenser leur sagesse et apprendre de leurs voyages. Satori était l'un d'eux, portant sur son dos déjà une vingtaine d'années d'expériences monastique.

Ses premiers pas à l'extérieur furent rudes, tant par la violence des combats qui faisaient rage dans le nord que par son manque d'éducation sociale. Il eût très vite l'honneur de rencontrer l'Empereur Nihon, alors en voyage au kyuden Torayama, et de l'accompagner jusqu'aux terres yachus avec un groupe de samuraïs de plusieurs clan. Son voyage dans le sud le mena ensuite au kyuden kitsune dont il fût l'un des défenseurs, puis au Temple du Mont Solitaire où il effectuera un rituel avec l'aide d'autres samuraïs.
Les âges se succèderont ensuite rapidement alors qu'autour de lui nombre des siens passeront l'arme à gauche. Il devint un fidèle serviteur (et dit-on un ami) de son daimyo, Saru Daijiro, ce qui lui valu d'accéder successivement au rang de shuno puis de karo.

Peu avant la mort de Nihon, il fait une expérience mystique au temple des quatre vents qui lui permet de redécouvrir le kamizen. La tragique disparition de l'empereur laisse le clan dans le deuil mais les sarus décident alors de réformer la foi Nihonniste en intégrant la pratique du kamizen. Il devient le premier obosan de l'empire depuis la réintégration du kamizen et est marqué par le sceau d'Amaterasu.

Il parcourt à nouveau l'Empire pour faire part de ses découvertes et faire autoriser le kamizen par Kumatsune Fusanori et trouve Saru Daijiro mort à son retour. Il prendra sa succession à la tête du clan du singe pour une courte période.

Amené à dialoguer avec les daimyos du nord, il rejoint la coalition qui se forme à l'encontre de Kumatsune Eo, certaines raisons l'ayant confirmé dans ses convictions. Mais alors que cette intrigue tourne au drame et que tout les autres clans sont épargnés voire récompensés, le shogun veut faire un exemple: il condamne le daimyo du clan Saru à l'éxil en le bannissant des terres impériales.

Certains diront que Satori, mais ce n'est qu'une rumeur, conscient d'avoir tenu un discours calomnieux, a choisi de conserver son honneur en se donnant la mort avant même que la nouvelle soit parvenue à ses oreilles.


Il est un ancêtre bienveillant qui guide les vivants sur le chemin de la sagesse.
Revenir en haut Aller en bas
celarion
Hatamoto
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Jeu 10 Déc - 2:42

Kuma Kotetsu

Daimyo Kuma à la volonté inébranlable.
Il commence sa carrière de bushi comme simple yojimbo et aperçoit Yuugen Tsura qu’il poursuit sans toutefois le rattraper.
Prévenu peu de temps qu’une bataille allait se dérouler au sud, il parcourt la distance séparant Kyuden Kitsune de la source du fleuve rouge en un temps record.
Une fois arrivé il prend des troupes sous son contrôle et s’avance, épuisé et sans médaillon de jade, en terre des Ombres pour livrer bataille aux cotés de son daimyo Fusanori.

Au cours de l’affrontement il prendra conscience que Zaraki, meilleur guerrier que lui, est sans arme. Sachant que l’higuma sera plus efficace que lui, il lui donne sans hésitation sa seule arme pour que Zaraki puisse attaquer Yume no oni.
Prenant son bokken, sans armure et grièvement blessé, Kotetsu s’élancera à son tour sur le yume no oni et parviendra même à le toucher à plusieurs reprises.

Une fois la bataille terminé, il se porte volontaire pour accompagner Okoyoko dans son attaque surprise contre Kyuden Kuma. Il tombe par deux fois sous la masse de Bakemono dont leur champion.

De nombreuses années plus tard, il organise l’armée qui va secourir Fusanori. Puis il propose de nombreux plans, malgré qu’il soit simple samurai, pour la défense de l’empire.
Ses talents n’étant reconnus que par le shuno Masakage il passe son temps à garder le kyuden.
Profondément convaincu que la perfection vient de l’apprentissage de tous les domaines, il entrevoit de devenir maitre d’arme.
Il confie les informations sur le lien entre Yuugen Tsura et Kitsune Eo à Zaraki, qui les utilisera pour abattre le couple shogunal.
Samurai charismatique, de nombreux samurai lui donnent la marque de respect envers un rang social supérieur. Ses décisions ne sont jamais contestées et il récompense les samurais qui font du bon travail sans distinction de lignée.

Le départ de Masakage et de l’armée shogunale, avec pour chefs de troupes des Hitokiri, a pour conséquence qu’il exprime clairement son mécontentement.
Il empêche également qu’un Hitokiri Kitsune intervienne dans un duel opposant un marchand Karasu et une shuno Kitsune, s’opposant ainsi aux désirs d’Eo mais démontrant qu’il est homme d’honneur.
Le retour du shuno Zaraki au kyuden le force à agir comme messager pour le clan Yachu.
Il dévoile à Kyoujin tout ce qu’il sait en mettant tout son honneur en jeu, prêt à perdre la vie pour ses aveux.

A son retour, Fusanori lui demande qui a organisé l’assassinat d’Eo. Loyal à son daimyo et honorable, Kotetsu ne peut que répondre avec sincérité en sacrifiant son meilleur ami, Zaraki, pour reste sur le chemin de l’honneur.
Alors qu’une bataille s’engage aux portes du Kyuden, il combat aux cotés de Fusanori, Gosaburo et beaucoup d’autres la menace de Hi no Oni.

La victoire vient tout juste d’être acquise lorsque Fusanori confie le titre de daimyo Kumatsune à Kotetsu et s’élance en terre des ombres.
Il œuvre ensuite à la scission entre Kuma et Kitsune et place son clan dans une situation économique confortable.
Il tente de fondamentalement changer le clan Kuma de Fusanori et est persuadé, après lecture du bushido, que sa vision correspond aux vrais Kuma.
Rattrapé par le devoir et ses obligations, il renonce à son désir de devenir maitre d’arme.
Mis au courant de certaines choses compromettantes sur ses terres, il va vérifier, accompagné de moins d’une dizaine de samurai, m’état réel des choses.
Un petit problème l’empêche de prendre des troupes avec lui…ce qui causera sa perte.
Il tombe dans une embuscade de bakemono et démontre des talents martiaux insoupçonnés.
Il abat une dizaine de bakemono mais tombe 3 fois sous les quinzaines d’adversaires qu’il affronte, se relevant les deux premières fois pour sauver le maximum de Kumas possible. Il faudra une semaine pour les créatures de la terre des ombres pour venir à bout de Kotetsu.
Il mourra trop tôt pour changer le clan Kuma.
Son esprit accompagnera son corps jusqu’à Kyuden kuma où il se verra dépouillé sur ordre de Zaraki, déçu et attristé il disparaitra ensuite.

Sa famille héritera, à sa mort, d’une situation financière prospère avec 2500 ryos.
Ses armes seront dépouillées sur ordre de Zaraki.


Caractère :
Honorable et loyal, il a vécu les 31 années de sa vie avec une impassibilité presque parfaite et un calme inhabituelle.
Il est également extrêmement déterminé et doté d’un courage parfois héroïque frôlant la témérité.
En revanche c’était un homme à l’esprit divisé entre ce qu’il avait fait, ce que l’honneur lui dictait de faire et un certain pragmatisme.

En tant qu’ancêtre il sera quelqu’un de bienveillant envers ses descendants honorables. Il els conseillera et tenterait de leur faire comprendre sa philosophie.
En revanche, il se montrerait beaucoup moins compréhensif pour quelqu’un dénué de tout honneur et s’il tentera dans un premier temps de les aider, il finira par totalement se détourner d’eux dans le cas où son descendant est hermétique.
Revenir en haut Aller en bas
Neit
Shogun
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 31
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Jeu 10 Déc - 3:33


Seule ancêtre Torayama à ne pas avoir son nom gravé dans le Hall des Ancêtres, une place y est d'ailleurs traditionnellement laissée vacante en son honneur. De son temps proche de l'Empereur, elle se sacrifia afin de rétablir son règne à l'époque contesté, assassinant pour cela un shogun. Sa tête roula sur le sol du palais Karasu après qu'elle ait accomplit son forfait. Ce fut la cause directe de la dissolution du clan Yatagarasu par décret Impérial. On raconte, parfois, à demi-mots, que la lignée Yona fut en réalité instaurée en sa mémoire quelques temps après sa mort, quand l'affaire se fut tassée, et en l'honneur de son abnégation au service de Nihon.

Elle est également à l'origine de la résurgence des querelles entre Torayama et Ryushin. Elle vouait à ces dernières une haine tenace, pour des raisons inconnues. On raconte qu'elle aurait organisé et prémédité le massacre de l'Académie Ryushin de Kyuden Torayama, du temps où elle existait. Jamais elle ne se montra plus rageuse qu'envers les descendantes de Mushi Yumiko.

Karo charismatique, protectrice (presque même maternelle), aimée par ses hommes, mais également autoritaire et obstinée, Miyoko ne brillait pas vraiment par sa maîtrise du sabre (quoi qu'elle ait prouvé sa compétence par son crime) mais bien par son verbe et son éloquence, ce qui en fait une ancêtre Torayama fort particulière. Sa faculté surprenante à tisser un réseau d'informateurs, sa facilité à rencontrer les bonnes personnes et à parvenir à les convaincre d'engager leur honneur pour sa cause, son intelligence stratégique au service de desseins supérieurs, étaient des qualités dont elle ne se privait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Aelkim
Daimyo


Nombre de messages : 202
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Jeu 10 Déc - 10:27

Un ancêtre ayant été ronin... je sais pas si c'est possible, mais je met quand même au cas où

Saru (Ryushin) (Ronin) Umi

Saru umi est une des dernières Ryushin née à kyuden ryushin. Obsédée de connaissance, elle passa sa vie à voyager par les chemins et à essayer d'observer les faits naturels, comme la répartition des énergies géomantiques, pour formuler des théories viable et applicable afin d'aider l'empire dans sa lutte contre l'ombre par le renforcement de ses connaissances magique.

Fanatiquement dévouée à l'empire, elle était également réactionnaire, orgueilleuse et passionnée... Une combinaison qui se combine mal à la sagesse recherchée par le clan Saru et à sa pondération. Après plusieurs disputes, elle se fit bannir du clan et continua ses recherches en solitaire.

Obsédée par la transmission de son savoir, et au mépris des risques encourus, elle pris sur elle d'aller à la cours du shogun pour lui révéler tout ce qu'elle savait, non seulement ses propres recherches, mais également tout ce qu'elle avait appris d'autres personnes. Elle commença un périple dans l'empire afin d'apprendre a chacun ce qu'elle savait, ne se préoccupant alors plus du clan de l'interlocuteur, juste de ce qu'elle avait à dire.

Son tempérament s'accordait mal de son statut de Ronin, et oscillait constamment entre orgueil et discrétion... De ce fait, elle s'attira des inimitiés parmi les membres du clan karasu toujours prompt à l'étiquette, et mouru en duel - la tête haute, mais aussi légèrement tranchée - aux bords du grand lac karasu.

Mentalité : Obsédé par la tâche qu'elle a pu porter sur la famille, ainsi que par la recherche, notamment sur la magie, mais pas seulement.
Revenir en haut Aller en bas
Grish
Samouraï
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 30
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Jeu 10 Déc - 13:03

Yachu Shinji (si si il en faut aussi Wink )

Shinji fait parti de la génération de Yachu qui a participé à la renaissance de son clan. Senku de formation, il fait parti de toutes les patrouilles yachus. Ce qui lui vaudra de rencontrer des oni-ryu et autres tengus en Terre des Ombres peu de temps après son gempukku. Toujours en première ligne pour défendre les terres de son clan, il fera rapidement montre d'un talent en kenjutsu égal à celui de ses confrères bushi.
Il sera présent lors de l'assassinat de Nihon, impuissant malgré le fait qu'il abatte 2 des assaillants. Il participe ensuite à l'enquête qui en découle.
Les Torayamas ayant besoins des talents d'un senku pour trouver la porte de Kyuden Yurei, il monte dans le nord où il rencontre Tsukiro et l'affronte dans un combat amical. Arrivé trop tard pour offrir son aide, il rejoint Kyoujin à kyuden Karasu où il assiste au mariage des clans Karasu et Seigikami.
Il participe par la suite à la bataille de shiro keikai, qui verra la reprise du shiro ainsi que la chute d'un Yugi et d'un oni-ryu.
Il sera également celui qui découvrira la corruption du mont solitaire (et également les mushas yugi et les zombies), qui découlera sur la bataille du bois des renards.
A la suite de ses événements, il se marie avec l'une de ses soeurs de clan, Yachu Hoshiyo. Il n'a alors pas encore atteint les 20 ans.
Quelques années plus tard il devient shuno et entre dans la caste des Yojimbos.
Il participera à la bataille des montagnes noires, où il sera tué par le Ryu no Oni lui même, après 3 jours de combat acharnés contre la progéniture de l'Oni.

Shinji est l'un des stéréotype de la lignée Yachu : combattif, tenace et déterminé il ne lâchera rien à l'Ennemi (9 comas tout de même -avec les anciennes règles qui plus est). Une forte volonté d'indépendance, un pragmatisme à toute épreuve, loyal à son clan et connaissant son devoir, il a suivit les ordres de son daimyo Kyoujin jusqu'à la mort.
Niveau caractère : plutôt taciturne et discret, pas difficile à vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Tisme
Samouraï
avatar

Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Jeu 10 Déc - 13:05

Karasu Tsunaka

Tsunaka est une fusui qui a assez longuement vécu. Sa vie fut un mélange de recherche de connaissance et de maitrise de la géomancie. Ce double aspect fit qu’elle ne rivalisa pas avec les fusuis les plus puissantes ayant existées, mais ses grandes connaissances, acquises par l’intermédiaire d’autres fusuis ou par elle-même, furent jugées de grande utilité à la fin de sa vie.

A cause d’événements malheureux, Tsunaka se voit très rapidement devenir l’une des fusuis les plus expérimentées de son clan. Elle ne brille alors pas par des actions d’éclat, mais c’est un samouraï sur lequel on peut compter en toute situation. Durant des affrontements, elle s’efforce de maintenir en vie le plus de samouraïs possible, supportant mal de voir tomber un allié dont elle a la charge.

L’aventure la plus marquante de sa vie fut sans doute lorsque le shogun, Karasu Shunbin, lui demanda de mener des recherches poussées sur les esprits. La Tenkaï fut alors la première autorisée à redécouvrir la magie ancienne. Ses recherches l’amèneront à maitriser cette magie. Bien qu’elle du être la première à recevoir le mon de l’ordre du Kyuyaku, cette démarche pris du retard, et Tsunaka fut affectée à l’expédition chargée de repousser la trouée de l’ombre vers le nord. L’ordre lui avait alors été donné de ne pas user de magie ancienne. Lorsque le shogun noir apparut, la situation devint très vite catastrophique. Tsunaka n’hésita pas, elle usa de magie ancienne pensant pouvoir éviter à l’empire un très mauvais sort. Elle fit cela sachant pertinemment que si elle ne mourrait pas sur le champ de bataille, elle serait condamnée à mort par la suite. Tel était la loi. Et c’est ce qui se passa. Un sursis lui fut quand même donné par le Shogun pour que la Tenkaï puisse transmettre ses connaissances aux générations futures.

Tsunaka est de nature plutôt posée et loyale, mais elle a un sens assez fort du sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
Neit
Shogun
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 31
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Jeu 10 Déc - 13:07

(Torayama) Fuyuko


Cette vagabonde aveugle fut, raconte-t-on parfois, la meilleure amie de l'assassin Torayama Miyoko. Ce qui est sûr, c'est qu'elle était régulièrement employée par cette dernière en tant que yojimbo. Après la mort de son amie, elle quitta son clan pour des raisons obscures. Elle fut pourtant un exemple d'honneur et de droiture tout au long de sa vie.

Après quelques errances, elle devint la fidèle yojimbo de Yachu Kan, premier daimyo du clan depuis sa résurgence. Duelliste experte, sa cécité ne mettait pas en péril ses jours et ne diminuait aucunement ses aptitudes martiales. Elle protégea la dépouille de son employeur lorsqu'il périt dans une embuscade mortelle en Terre des Ombres, et permit au clan Yachu de récupérer sa dépouille afin de lui fournir les funérailles qu'il méritait.

Elle connut la mort à la bataille de Kyuden Kitsune. Certains racontars persiflent que la réputation de l'Ours Impérial de l'époque, Kuma Fusanori, était une usurpation du talent de cette duelliste devant le commandant adverse en la personne de Yugi Tomasu. Mais sans doute ne sont-ce que des rumeurs, et son décès prématuré face à la Horde mit un terme à sa légende.
Revenir en haut Aller en bas
O2CP
Shogun
avatar

Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Jeu 10 Déc - 16:22

Kaemon


Rônin vagabond protecteur et excentrique, il a foulé tous les chemins de l'empire portant son sourire où bon lui semblait. On lui connaissait un penchant avéré pour les jeunes filles délicates. D'autres lui accordent une grande sagesse et un certain prestige. L'homme était d'ailleurs souvent plus réputé et glorieux que la plupart des samurai de son âge.

Il fut jadis samurai du clan Yatagarasu, intenable, revanchard et chaud du sabre. Fujiwara l'avait congédié sans lui autoriser le seppuku afin de se débarrasser de cet homme au sang trop chaud qui déshonorait le clan.

Il trouva la mort dans un combat désespéré contre Kitsune Kanna, Karo de son clan, au cours duquel il faillit la tuer. Il prétendait laver l'honneur de l'Empire en tuant celle qui six ans plus tôt organisa un grand rituel de magie ancienne dans lequel les samurai de l'Empire s'ébattirent dans la boue et le sang. Or étant rônin, il n'avait plus aucun poids sur l'honneur de l'empire, et même s'il avait tué Kanna, ça n'aurait rien lavé du tout, comme si elle était morte naturellement ou par accident. Le mystère de ce combat reste entier.

On ne retrouva par ailleurs jamais son corps. Il reste encore pour beaucoup un compagnon de voyage idéal.
Revenir en haut Aller en bas
O2CP
Shogun
avatar

Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Jeu 10 Déc - 16:38

Nezumi Sakuji


Artiste peintre, maître-artisan et voyageur, il traversa dans sa jeunesse l'empire du sud au nord et d'est en ouest, de Kyuden Kuma au temple des quatre vents, de Kyuden Karasu à Kyuden Torayama. De ses voyages, il tira une grande sagesse qu'il put appliquer à son travail.
Spécialiste du bois et de l'acier, il était connu pour être extrêmement pacifiste. Il n'avait jamais dégainé son sabre, il l'oubliait souvent derrière lui et allait parfois même sans le porter. Il refusait toutes les commandes de sabre et refusait même de les réparer. Il refusa même la commande de Kitsune Eo alors même qu'elle avait fait le chemin pour formuler sa demande. C'est Nezumi Kanjiro (qui devint Yogi Kanjiro) qui s'occupa de réaliser les deux sabres commandés par la dame de clan. Il fabriqua néanmoins un grand nombre d'armures.

Au sein de son clan, il jouait un rôle important dans la politique, discutant souvent avec le grand maître artisan de l'implication du clan dans les conflits internes qui secouaient alors l'Empire. Il fut également volontaire pour aller rejoindre Kyuden Torayama pour participer aux efforts de guerre contre Sakiko-no-yurei.

Loin d'être un combattant, il fut perdu dans la bataille entre l'outremonde et les Torayama alors qu'il achevait la réparation de la dernière armure qu'on lui avait confiée. Il laissa derrière lui les plans d'un fortin Torayama qui ne fut jamais achevé ainsi que les splendides urnes funéraires des samurai Nezumi tombés pour le clan contre l'outremonde à cette époque.
Revenir en haut Aller en bas
Mariko
Daimyo
avatar

Nombre de messages : 160
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Jeu 10 Déc - 17:07

Yachu Mariko


Née Seigikami, formée en tant que yoriki, elle est l'une des premières personnes à reconnaître Nihon dans le ronin Inishin, à la fin de l'ère Fujiwara. Par conviction, elle quitte le service de Seigikami Harada pour celui de Nihon et prend part, du côté des partisans de l'Empereur, à la bataille de Kyuden Torayama. Gravement blessée, elle est récompensée par Nihon, qui lui offre la possibilité comme aux autres ronins, de retrouver un clan. Elle choisit alors de participer à la reconstruction du clan Yachu et prend part à la reprise du kyuden ancestral, qui sera finalement nettoyé de sa corruption. Une rumeur tenace soutient que c'est elle qui, après avoir fouillé les ruines, remit à Yachu Kan les restes du Yachu no tachi.

Doyenne du clan, elle consacre son temps à défendre les terres reconquises sur l'Ombre et à partager son savoir. Sa position de yoriki au sein du clan Yachu l'a amenée à enquêter sur l'assassinat de Nihon au cours du mariage de du successeur de Yachu Kan, Yachu Kyoujin et elle était également présente lors de l'assassinat de Osamaru Harada et Osamaru Takara. C'est d'ailleurs elle qui découvrit le passage par lequel s'était enfui l'assassin, emportant l'Empereur réincarné vers son funeste destin. Au nombre de ses faits d'armes se trouve également la reprise de Kyuden Kuma, aux côtés de légendes telles que Kuma Zaraki, Saru Fubuki ou encore Karasu Satsujin.

Elle meurt en 421, dans la bataille qui voit le clan Yachu tomber dans le piège tendu par Ryu no Oni, dans un face-à-face avec un oni-ryu.

Grande voyageuse, guerrière confirmée, elle incarne des valeurs telles que la politesse, le don de soi et la bienveillance.
Revenir en haut Aller en bas
blayne
Daimyo
avatar

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Jeu 10 Déc - 18:14

Torayama Aya

Née sous de sombre augures - elle portait le nom de Aya la noire - cette jeune samourai-ko n'était pas initialement destinée au métier des armes. La mort de précoce de son frêre ainé la poussa a devenir bushi.

Elle se distingua assez tôt par un caractère passionné et relativement aimable selon les critère de son clan, mais dont l'intransigeance extremiste n'avait rien a envier à celle des héros passés. A sa notion fanatique de l'honneur s'ajoutait une attirance morbide pour le combat et la mort, la sienne et celle des autres. Ce sentiment devait s'amplifier tout au long de sa courte vie, au cours de laquelle la simple idée de reculer ne l'effleura jamais. Pour elle, chaque combat, comme chaque parole, devait être mené comme s'il était le dernier.

Bien que sans disposition initiale particulière, elle se révéla rapidement assez douée pour le métier des armes et donna du fil à retordre a bien des combattants de son âge pourtant plus favorisés par les Kamis. Menée par une indifférence sublime à sa propre vie et aux honneurs, elle renonça à joindre le tournoi de l'aurore - où elle avait cependant toutes ses chances - et resta repousser les assauts de la Horde. Elle combattit finalement pour tenter de sauver le daimyo Seigikami, puis pour partager son sort quand tout espoir de vaincre fut perdu.

Torayama Aya représente la bravoure suicidaire qui fait les grands exploits en temps de guerre, et les grandes catastrophes en temps de paix. Sa vision extrêmiste de l'honneur, qu'elle plaçait loin au-dessus de toute autre vertu ou bien matériel, a marqué les samourais qui la connurent.

--------

ps : faut avoir eut des enfants pour être un ancêtre, ou c'est un lien mystique ?
Revenir en haut Aller en bas
Lumina
Kami du Flood
avatar

Nombre de messages : 864
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Jeu 10 Déc - 18:38

Torayama Akiko

Ironie de l'histoire, c'est dans un clan de guerrier aux relations tumultueuses avec le clan Ryushin que naquit celle qui devint une des plus grandes fusuis de l'Empire.
Très tôt, elle manifesta le courage propre à son clan et une volonté exceptionnelle, lors du premier affrontement contre Sakiko No Yurei, ou elle risqua sa vie au coté de Yatagarasu Soyokaze afin de détruire le pentacle protégeant la mahotsukai, permettant ainsi la victoire de l'Empire.

La même année, elle fut présente aux cotés du groupe de combattant qui affrontèrent le Yama No Oni. On murmure qu'elle avait pour cela participé au rituel de magie ancienne qui eu lieu peu avant et rendit la victoire possible. Toujours est-il qu'elle parvint à blesser le démon à l'aide de sa magie, tombant d'épuisement pour mener son incantation à bien.

Quelques années plus tard, lorsque celui qui se révéla être Nihon vint à Kyuden Torayama et fut empoisonné par l'assassin du Shogun, c'est elle qui veilla sur sa santé, le soignant inlassablement pour lutter contre l'effet du poison. Elle accompagna également l'Empereur dans le trajet jusqu'à Kyuden Karasu qui lui permit de récupérer son trône.

Lorsque le clan Torayama affrontait Sakiko No Yurei pour la deuxième fois, c'est elle qui intercéda auprès du Kami Genma, permettant aux âmes des ancêtres Torayama morts sur le col périlleux de rejoindre Tengoku afin d'y trouver le repos. On raconte que c'est une promesse qu'elle s'était faite toute jeune, à son premier passage sur le col, suite à la première victoire contre Sakiko No Yurei, et que des actions qu'elle a accompli, c'est celle dont elle était la plus fière.

Morte face à Kazan No Oni, elle laissa plusieurs ouvrages, certains inachevés, tentatives de rassembler les nombreuses connaissances glanées au cours de ses périples et des évènements auxquels elle assista.

Epouse de Torayama Mitsuoto, Dame de clan, elle fut une fusui aux talents variés, couvrant de nombreux domaines. Maitrisant de nombreux kidos, géomancienne accomplie, sa magie de prédilection resta toujours la voie du feu, et elle savait aussi bien en user pour sauver des vies que pour détruire ses ennemis. Nombre de fois, elle n'hésita pas à puiser dans ses forces jusqu'à s'effondrer pour soigner l'un des siens.

D'un caractère parfois difficile, elle se montrait en revanche plutôt bienveillante, voire trop concilliante.
Toujours, elle s'efforça de suivre la voie de l'honneur. Si elle n'eut jamais le talent de ses frères d'arme dans le domaine martial, elle se montra d'un courage et d'une loyauté exemplaires, faisant preuve d'un dévouement admirable envers les siens.
Revenir en haut Aller en bas
Rossignol
Kami du Flood
avatar

Nombre de messages : 668
Age : 30
Localisation : Mickeyland
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Jeu 10 Déc - 21:21

Torayama Mitsuoto

Jeune Bushi comme les autres, servant sous les ordres de Torayama Jotaro puis de Torayama Kaito, Mitsuoto, pas spécialement doué au sabre, vit quelques grands combats et batailles.
La magie morbide de Sakiko une première fois, des combats acharnés dans les tunnels du clan Nezumi ainsi que la difficile bataille que mena le clan pour remettre l'Empereur Phénix sur son trône sont quelques exemples parlants.
Propulsé par les anciens du clan Daimyo après la mort de Torayama Kaito, le daimyo que tous croyaient immortel, Mitsuoto fut probablement l'un des pires sales cons de ces cinquante dernières années.
La mort de son père, de sa campagne puis de son frère ont crée un samouraï d'une grand violence, autant physique qu'idéologique.

Meneur du clan Torayama vainqueur de Sakiko no Yurei et de son Kyuden maudit, c'est avec une mauvaise surprise qu'il apprit les évènements qui menèrent à la guerre des trois shogun.
Croyant dur comme fer en l'Empereur Phénix, Nihon, et se déclarant son plus fidèle serviteur, il passa le restant de sa vie à vouloir combattre et tuer ceux qui, pour lui, bafouaient son héritage. Héritier de centaines d'années d'endoctrinement Nihoniste, fier et plus qu'orgueilleux il fut surnommé à la fin de sa vie "l'Invincible Guerrier".
Assassiné à Kyuden Karasu avec son Karo, Kioji, par la lignée Karasu du clan Osamaru, sa mort concrétisa l'avènement de l'Empire tel qu'on le connait à l'heure actuelle.

Ancêtre réactionnaire, brutal, traditionaliste.

(En espérant avoir été objectif et surtout ne pas être tombé dans l'angélisme chevalier blanc)
Revenir en haut Aller en bas
elk
Samouraï
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 31
Date d'inscription : 25/07/2007

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Jeu 10 Déc - 22:13

Karasu Kazegawa

Seuls les faibles ont des sentiments. Né, fils batard de Yatagarasu Fujiwara, Kazegawa a dû apprendre dès son plus jeune âge à se maitriser et à traverser toutes les situation de la manière la plus irreprochable possible. Portant quasi-continuellement un sourire d'apparat, il a acquis un grand talent à éviter toute provocation de sa part et à désamorcer toute situation où l'on pourrait être tenter de le provoquer. Bref, c'est un hitokiri remarquable par le fait que jusqu'au jour de sa mort, personne ne l'a jamais vu se battre en duel. On ne lui a d'ailleurs jamais connu d'ennemi personnel.

C'etait un samouraï extrêmement exigeant envers lui-même et luttant sans cesse contre ses propres défauts avec plus ou moins de succès. La valeur qui l'a le plus guidé dans sa vie est sans conteste la loyauté. Considérant que son honneur et sa vie ne valait d'être perdue que si cela servait une cause d'une ampleur suffisante, il a finalement conservé les deux pendant de nombreuses années.

Le scandale de la mort de Torayama Mitsuoto et la honte du clan Osamaru lui a ouvert les yeux sur l'arme qu'il avait pourtant appris à manier depuis son plus jeune âge : le duel. Un lourd regret lui a pesé sur la suite de ne pas avoir pris lui-mëme tranché le différend qui l'a causé par un duel. Il a en effet compris, trop tard à son propre gout, la puissance pacifique qui résidait dans ce rituel. C'est en effet le dernier recours pour trancher un conflit avant que la sauvagerie ne l'emporte.

Son accession au poste de karo a été l'occasion pour lui de montrer la valeur de sa loyauté, synonyme, pour lui, non seulement d'obéissance, mais aussi d'initiative. La seule faiblesse qu'il a fini par s'accorder, après une longue lutte intérieur fût l'amour qu'il portait pour sa soeur de clan Karasu Yasu. Amour tant attendu qui prit pourtant fin peu de temps après par la mort de Kazegawa, mettant ainsi fin à une longue vie de devoir, de pureté et de faux-semblant.
Revenir en haut Aller en bas
Buburak
Hatamoto


Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Jeu 10 Déc - 23:18

Torayama Urakami

L'un des compagnons d'armes de Torayama Mitsuoto lors de la guerre contre Sakiko no Yurei, Urakami était d'un naturel réservé, du moins dans le référentiel du clan Torayama. Véritable ascète, détaché de toute notion matérielle il ne vivait que pour atteindre l'illumination.

La légende, sans doute exagérée raconte que ce bushi était béni d'un don de double vue, et qu'à l'instant ou un évènement important allait se produire, il savait le deviner.

Aux cotés de son clan, il livra le combat contre les Yureis, jusqu'à la bataille ou ils furent confrontés à Torayama Yajigen en personne, durant laquelle les jeunes samurais Torayamas rivalisèrent de prouesses, et payèrent un lourd tribu de sang.

Une autre rumeur fait état d'une question qu'il aurait posé à Genma Kami, lorsque celui ci fut libéré du joug de Sakiko no Yurei par les samurais qui menaient l'assaut contre la citadelle spectrale. Tandis que le jeune homme souhaitait connaitre le secret de l'illumination, le seigneur du meido lui révéla l'inaccessibilité de celle ci, et fit état de révélations on ne peut plus troublantes au sujet de L'Empereur Phénix.

Jamais personne ne sut quel crédit Torayama Urakami porta à cette affirmation. Seuls deux faits sont clairement établis : Il ne faisait pas partie des samurais Torayama qui revinrent de ce périple aux portes des Enfers, et il ne succomba pas sous les assauts des Yureis.
Revenir en haut Aller en bas
Danton
Daimyo
avatar

Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Ven 11 Déc - 21:20

Kitsune Toshiro.

Pour beaucoup, même au sein son propre clan, Toshiro restera une énigme.

De nombreuses rumeurs coururent un temps sur sa naissance. D'aucuns dirent que son père était Oromo, Karo et conseiller d'Eo. D'autres que Fusanori et Eo le conçurent avant leur mariage. Les rumeurs les plus folles allèrent même jusqu'à dire que son père fut Nihon. Ou pire, Yuggen Tsura.
Encore aujourd'hui, l'identité de son géniteur reste un mystère, et le demeurera probablement à tout jamais.

Durant cinq ans il disparu tout bonnement, juste après son gempukku, pour ne réapparaître qu'aux heures les plus sombres pour ses proches, comme un présage de mauvaise augure.

Il était là lorsque les pires accusations furent émises à l'encontre de sa mère, dans le Grand Hall de Kyuden Seigikami. Qui brûlera une année plus tard.
Il était là lorsque sa mère trouva la mort et c'est par ses mots que les officiers Kumatsune furent désignés coupables aux yeux de Fusanori, qui les châtiera presque tous. Et qui disparaîtra en Terre des Ombres.
Et c'est enfin lui selon la rumeur qui mena l'Empire au bord de la guerre civile, alors que les tensions entre Torayama et Seigikami s'attisaient. Dans le seul but d'abattre le Shogun.

Vengeance.

Et pourtant, bien peu sont ceux qui retiendront comment il a lui même mené en première ligne ses hommes contre le Shogun Noir avant l'arrivée des renforts des autres clans.
Bien peu sont ceux qui conteront comment il est retourné au combat après avoir tiré des blessés hors du champ de bataille, au mépris de ses propres blessures béantes. Comment il a fait vider les caisses de son clan pour fournir armes et armures à tous sans la moindre hésitation.
Ni comment il a envoyé ses samouraïs défendre les paysans du milieu des plaines laissés à la merci des hordes de bakémonos.

Courage.

Et malgré cela, on le regardait comme un homme désinvolte et volage, plein de faiblesse pour les plaisirs qu'offre ce vaste monde. Un courtisan n'hésitant pas à user de toutes les armes à sa disposition pour obtenir ce que ses caprices exigeaient, quitte à puiser dans les pouvoirs mystiques du sceau de Benten apposé sur son dos.

Duperie.

Quoi qu'il en soit, il ne mourut pas par le sabre ainsi qu'il l'aurait souhaité, et l'on dit qu'il aurait cédé à la corruption au sein même de Kyuden Karasu, lors d'un procès mené par le Shogun Karasu Shunbin.
Revenir en haut Aller en bas
astaroth
Daimyo
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Sam 12 Déc - 1:34

Karasu (Yatagarasu / Osamaru) Manji

Jeune samurai ayant passé son gempukku durant une période particulièrement troublée, il ne dut attendre que quelques semaines avant de vivre sa première bataille, celle qui se déroula aux portes du Kyuden Torayama afin de raser ce clan qui prétendait être l'allié du véritable Empereur Nihon.
C'est durant cette bataille que son sabre fit sa première victime : un ronin, ex-samurai de son clan ayant rejoins les Torayama et ex-ami qui réclama de lui qu'il mette un terme à sa vie honteuse. Ce que Manji lui accorda donc.

À partir de cet instant, Manji ne devait presque plus jamais quitter les champs de bataille. Malgré sa formation d'hitokiri, il était plus courant de le voir au sein d'une mêlée d'hommes et de bakemono qu'au sein des cours.
Ainsi, il participa à la reprise du Kyuden Yachu, prêta main forte aux Kitsune pour endiguer une révolte de heimin en leurs murs, subit une embuscade de l'Ombre au côté des Kuma durant laquelle survint la mort de Yachu Kan et fut dépêché pour aider les Kitsune dans leur lutte contre l'Ombre lorsque leur Kyuden fut assailli... mais arriva trop tard cette fois-là que pour réellement participer au combat.
Il finit par trouver la mort lui-même au cours de la bataille qui opposa le clan Karasu, fraîchement reformé après s'être un temps allié aux Seigikami sous le nom d'Osamaru, au clan Torayama souhaitant venger l'assassinat de leur Daimyo (Mitsuoto) ainsi que de leur Karo (Kioji). Alors que tous ses frères de clan avaient été jetés à terre, il est resté seul pour continuer de faire face à l'armée Torayama (ou presque puisque l'un de ses amis reprit connaissance juste avant la charge ultime) afin de défendre jusqu'au bout l'honneur de son clan auquel il avait voué sa vie tout entière.

Manji était plutôt réservé, très souvent silencieux, ne parlant que lorsque cela s'avérait nécessaire et que ses mots puissent avoir un impact sur ceux qui les entendaient. Son visage demeurait le plus souvent impassible, fermé. Très rares sont ceux qui ont pu le voir voir sourire un jour.
Le clan Karasu était tout pour lui et, bien que les événements qui marquèrent le début de ses services en tant que samurai furent houleux et auraient pu faire perdre la foi de n'importe qui envers les ordres de leurs supérieurs, ils ne firent que renforcer sa détermination à défendre Karasu. Il suivait les ordres de ses supérieurs avec une précision scrupuleuse, quelles qu'en soient les implications et conséquences que ce soit sur l'Empire ou sur son honneur personnel.
D'ailleurs, bien qu'il fut sincèrement amoureux d'une samurai de son clan, il ne put jamais faire passer ce bonheur personnel avant son devoir.
Et, lorsqu'il fut nommé Shûno, il continua dans cette voie jusqu'à sacrifier son existence, refusant de renoncer et de laisser la victoire aux Torayama, bien que celle-ci ne fit pourtant aucun doute.

Bref, sans être un samurai particulièrement fort ou impressionnant, c'était son acharnement et sa détermination à servir Karasu qui le portaient toujours vers l'avant et le tiraient de toutes les situations.
Revenir en haut Aller en bas
http://devilsheart.deviantart.com/
Rossignol
Kami du Flood
avatar

Nombre de messages : 668
Age : 30
Localisation : Mickeyland
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Sam 12 Déc - 16:02

Torayama Seijuro

Véritable prodige martial et fils de daimyo, Seijuro fut un des plus jeunes samouraïs ayant pu porter le sabre.
A 12 ans, il commande une des ailes de l'armée du clan Torayama lors de la bataille contre les forces shogunales de Yatagarasu Fujiwara.
Réservé mais violent et orgueilleux, il mena bien des combats, seul ou avec ses frères contre ses ancêtres dominés par Sakiko no Yurei. Présent lors de la reconquête de Kyuden Yachu, les années passant créèrent le meilleur bushi de sa génération, surpassant les samouraïs de tout l'Empire.
Loyal, il retint les hordes ressuscitées dans les méandres de Kyuden Yurei pour permettre à son daimyo et à certains de ses frères d'atteindre la Mahotsukai.
Après la victoire, il se sacrifia auprès du Kami des morts, Genma pour partir pour le Meido à la place de son frère et daimyo.

Seijuro représente l'excellence éphémère, la loyauté, la poursuite ultime d'un idéal et la bravoure jusque l'impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Satori
Daimyo
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Sam 12 Déc - 17:31

Kuma Kô

Fils d'un ashigaru higuma ivrogne qui c'était discerné au combat mais qui ne manquait jamais de battre ses enfants, Kô devint très vite indépendant une fois son père disparu ainsi que sa soeur adoptive. Larbin dans l'armée Kuma, il se démerdai pour pouvoir se nourrir jusqu'à son Gempukku.

Il retrouva une famille parmi ses frères Higuma avec lesquels il aimait courir tout en braillant des chants paillards. Son attitude disons "légèrement taquine" lui a également posé quelques problèmes avec d'autres membres du clan mais cela finissait en général assez bien.

Il eu l'occasion de s'endormir ivre mort auprès de Suzanoo-wu un soir de beuverie, ce qui n'est pas donné à tout le monde reconnaissons-le.

Il retrouva sa soeur quelques temps avant de partir défendre la forteresse yachu contre Ryu-no-Oni, bataille durant laquelle il acheva la traitresse Kuma Ikko. Si son entêtement lui permit de se relever suite aux blessures infligées par Ryu-no-Oni, il eut moins de chance face un bakemono qui prit sa vie alors qu'il essayait de faire évacuer les lieux pour sauver la vie de quelques samuraïs lors d'une bataille qui fût un véritable désastre.


Il n'a pas vécu longtemps mais vécu avec force.
Revenir en haut Aller en bas
Lumina
Kami du Flood
avatar

Nombre de messages : 864
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Sam 12 Déc - 17:57

Torayama Kaito

Jeune samourai du clan devenu Karo, puis Daimyo à la mort de Torayama Jotaro, il ne brillait pas par son talent au sabre, s'y révélant parfois même médiocre comparé à ses frères de clan.
C'était cependant un véritable meneur d'homme, et sous sa direction, l'Empire remporta de nombreuses victoires. Contre Gunzo tout d'abord, puis contre sa maitresse la mahotsukai Sakiko, contre le Yama No Oni, terrible démon qui menaçait le clan Nezumi.

Il était courageux, parfois jusqu'à l'insconscience. Ainsi, il n'hésita pas à se jeter sur Sakiko No Yurei pour tenter de la frapper malgré la barrière magique qui protégeait la Yurei, acte de courage qui frôlait la stupidité.

Daimyo de clan, il se montra un chef attentif au bien-être de ses samourais, même si on le disait parfois manquant de dureté, en particulier dans ses rapports trop tolérants avec les ronins.

Le corps couturé de cicatrices témoignant des nombreux combats qu'il avait mené, il s'était relevé de si nombreuses blessures qu'on murmurait que la mort ne voulait pas de lui.

Il mourut finalement lors de la bataille de Kyuden Torayama à la tête des armées luttant pour l'Empereur Phoenix, lors du choc des troupes au cours de la bataille, après avoir affronté le Karo Yatagarasu, Seiryoku.
Même ici, dans cette dernière bataille ou il périt et ou tant de héros Torayama tombèrent pour ne pas se relever, il remporta la victoire, car le clan Torayama permit par son sacrifice le retour de Nihon sur son trône.
Revenir en haut Aller en bas
wootboy
Heimin


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Sam 12 Déc - 20:00

Kitsune Oromo



L'on dit de sa fortune qu'elle était presque aussi grande que celle du plus riche des clans, le sien, même si l'en perdit presque la moitié lorsque la horde pilla kyuden Kitsune.

Élevé au rang de karo au même moment où Nihon reprend le trône après la mort de Fujiwara, sa fidelité envers le nouveau daymio, Eo, est soudée par leur désir commun de vengeance et de paiement pour la mort de Kitsune Matsushiko.

Ses premières relations débutèrent très tôt alors qu'il fournissait personnellement certains des meilleurs guerriers, qui traversaient les provinces pour avoir un juste prix sur des lames de qualité. Il fonda ainsi des liens d'honneurs avec des hokkunin de renoms, tels que Nezumi Kanjiro et Nezumi Kazuto.

Nommé akyudo très jeune, Oromo s'installe dans le palais de kyuden Kitsune alors que Kitsune Eo et Kuma Fusanori forment le clan Kumatsune. Il sera dorénavant titré juyaku, gouverneur du kyuden.

Les années passent, et l'alliance des clans du renard et de l'ours s'éffrite. Il succombera sous les puissants coups du shogun lors d'une altercation sur la place de son cher kyuden.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Magie des Ancêtres
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pascal Le Corre, "la magie du déchiffrage"
» Magie de Noël
» 'La Magie est de retour' 100% FUNK Français (Février 2008)
» La magie de la Funk ..!
» DVD - La magie des années 60

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel de SoleilRouge :: LES FORUMS GENERAUX :: PAPOTAGES DIVERS-
Sauter vers: