Le forum officiel de SoleilRouge

Bienvenue sur le forum officiel du jeu.
 
Revenir au jeuRevenir au jeu  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Seigikami Hadera

Aller en bas 
AuteurMessage
Aradesh
Ashigaru


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Seigikami Hadera   Mar 21 Avr - 18:01

Malgré une ascendance visiblement Ryushin, c’est dans les us et coutumes du clan Seigikami que la jeune Hadera est élevée : dans l’amour de la justice et de l’intégrité. Ne présentant apparemment pas de sensibilité pour les arts géomantiques, c’est sur les voies plus classiques des armes et de l’étiquette que ses parents l’orientent, arts dans lesquels elle se débrouille sans exceller.

Assez rapidement se déclare chez elle un grand amour : celui des chevaux. Elle peut passer des heures à les admirer et ses journées s’éclairent quand les palefreniers des écuries de Kyuden Seigikami lui permettent de s’installer sur un cheval, fût-il tenu par la bride.

Peu après son gempukku, la jeune fille entreprend de parfaire sa connaissance des armes, mais surtout, chose dont elle ne démord pas, de maîtriser l’art de l’équitation. Que ce soit pour porter des messages, pour partir en reconnaissance ou pour combattre, une chose est sûre, elle ne sera heureuse que sur le dos d’un beau destrier. C’est au cours de cet apprentissage que la jeune fille fait la connaissance de Seigikami Suya, un jeune bushi du clan. Entre les chutes inévitables et les coups de sabots, les deux jeunes gens sympathisent.

Mais dans les derniers mois troublés du Shogunat de Kumatsune Fusanori, les choses se précipitent ! Une révolte frappe Kyuden Seigikami, au cours de laquelle Hadera fais pour la première fois couler le sang. Triste victoire, car elle se fait sur les corps de pauvres paysans et non des bakemonos… La tristesse s’installe en son cœur, pourquoi l’Empire en est-il à s’entredéchirer ?

La trahison d’Aya la Noire marque également très fortement l’esprit de la jeune Seigikami, en particulier car elle ne la comprend pas et ne peut donc pas y apposer d’explication rationnelle. Comme plusieurs de ces frères, elle décide de se peindre le visage en blanc, jusqu’à ce que justice soit faite.

Obtenant de se joindre à quelques patrouilles, la jeune fille a l’occasion de se familiariser avec les recoins des terres du clan, d’améliorer sa tenue équestre et ses capacités de reconnaissance, grâce au cheval que Seigikami Hoshi a la bonté de lui confier.

Mais une nouvelle catastrophe approche… Un jour, alors qu’elle bichonne amoureusement sa monture, Suya dévale dans les écuries. Hurlant que le Kyuden est attaqué. Sur l’ordre de son Daimyo, Hadera brise l’encerclement du Kyuden et part à bride abattue vers les terres du Clan du Tigre.

Après une longue journée de course, elle parvient aux portes de Kyuden Torayama pour y donner l’alerte. Les forces du clan se mobilisent et rassemblent une puissante troupe de samurais et d’Ashigarus. Ceux-ci se mettent en branle dès le lendemain, accompagné de la jeune messagère, anxieuse pour ses compagnons aux prises avec l’ombre, mais heureuse d’avoir mené à bien sa première mission.

Lorsqu’ils arrivent, la situation semble désespérée. Yojiro est mort, de nombreux autres samurais gravement blessés. Les troupes Seigikami, en déroute, ont laissé entrer l’ennemi, un Oni de Feu, dans le Kyuden.

Rassemblant les troupes du restantes du clan du Loup, Hadera se joint à Torayama Teijo et aux autres guerriers pour donner la charge finale, qui les mène jusqu’au Grand Hall.

Loin d’égaler en force ou en maîtrise les illustres guerriers Torayamas qu’elle a fait venir, la jeune fille participe tant bien que mal à l’évacuation des blessés et à envoyer les troupes valides restantes vers la bataille.

Quand la bataille s'achève, il est temps de pleurer les morts et de penser les plaies, morales comme physiques.
Revenir en haut Aller en bas
Aradesh
Ashigaru


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Seigikami Hadera   Dim 26 Avr - 10:58

Car des blessures morales, elle en avait…

Lors de la chute de Kyuden Seigikami, elle avait manqué à ses devoirs… Elle n’avait pu soutenir la vision de tous les morts, du Kyuden en feu. Elle, qui n’avait jamais affronté l’Ombre, avait été terrifiée par l’Oni… Elle avait reculé, laissant ses compagnons se battre à sa place…

Elle avait passé les mois suivants recluse, et le souvenir de ses actes l’avait rongé. Plusieurs fois, elle avait envisagé de mettre fin à ses jours sans pouvoir s’y résigner… car elle avait vu une nouvelle voie ! Alors qu’elle avait battu en retraite, d’autres étaient restés pour combattre, elle avait pu voir leur courage, leur abnégation et leur détermination face au danger, même face à la mort. Oui, cette voie, qui lui avait été révélée par l’héroïsme de ses compagnons, en particulier par les samurais du Clan du Tigre, était possible et elle n’aurait jamais du s’en écarter.

Son sang réparerait-il la faute ? Rendrait-il la vie aux guerriers tombés à cause de mon manquement ? Pas s’il ne se mêlait pas à celui des ennemis de l’Empire ! Elle voulait mourir, oui, mais en emportant avec elle autant de bakemonos et autres horreurs qu’elle le pourrait.

Elle avait été face à l’ombre comme le roseau qui fléchit sous le vent… mais depuis, elle avait vu de véritables chênes y faire face. Il fallait qu’à l’image du roseau, elle puisse se redresser et fouetter l’oppresseur, quitte à perdre la vie. Elle voulait réparer ses erreurs en servant l’Empire de façon plus courageuse, comme elle avait pu voir les Torayamas le faire.

A ses yeux, cette voie, si elle ne lui permettrait pas forcément de se racheter, lui permettrait de mourir dignement, et l’esprit serein.

Sa décision était prise, mais elle ne vaudrait rien si son daimyo et les autres samurais envers lesquels elle avait manqué à ses devoirs ne l’acceptaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Aradesh
Ashigaru


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Seigikami Hadera   Jeu 20 Aoû - 9:16

La rédemption n’est pas chose facile, elle passerait par de nombreux combats, et la mort sans doute, mais c’était le chemin qu’elle avait choisi. Le premier de ces combats l’opposat à Seigikami Tsuyoi, un de ses rares aînés ayant survécu aux affrontements au sein de l’Empire, puis contre la Terre des Ombres.

Seigikami Hoshi, le successeur de Seigikami Yojiro, lui avait accordé son pardon, acceptant son engagement sur l’honneur de ne plus jamais manquer à ses devoirs par rapport au clan et à l’Empire, mais Tsuyoi vait fait un serment… le duel inévitable se produisit, il se solda par une égalité. Les deux combattants, désormais réconciliés purent se lancer au secours de leurs frères, pris à partie par des hordes de bakemonos dans les ruines de l’ancien Kyuden. Un tel combat était nécessaire, pour tenter de retrouver le katana du clan, mais surtout pour mettre fin à la déchirure des terres du clan : aller du Nord au Sud des terres devait pouvoir se faire de façon sûre.

La bataille fut gagnée, grâce au courage de la Meute, à l’arrivée de quelques Torayamas et aux prouesses de Seigikami Eiji, qui avait occupé à lui seul une quinzaine de bakemonos pendant des heures de combat.

Nul n’était mort, les derniers bakemonos tombaient, la menace semblait écartée. Hoshi partit pour le Sud, Eiji emmena Hadera aux Cinq Pics, pour renforcer sa connaissance des principes du bushido, et lui apprendre de nouvelles techniques de combat. Tel était désormais le destin des membres du clan du Loup : s’entraîner et combattre, sans relâche, jusqu’à ce que la Terre des Ombres soit repoussée. Les Cinq Pics furent une découverte, les prouesses techniques de certains étudiants impressionnèrent grandement Hadera, qui se jura d’y retourner quand elle le pourrait… car il était déjà temps de partir : l’Ombre avait à nouveau frappé dans les ruines du Kyuden Seigikami.

Quand elle arriva au poste frontière, les samurais Seigikami et Torayamas avaient du abandonner le terrain, face à une horde immense de bakemonos… Suzaku était tombé. Suya, qui avait ordonné la retraite tomba en duel face à un Torayama. Il en fut de même pour Tsuyoi, qui emmena avec lui le Kensei Torayama Zenji.

Hoshi et Hadera tentèrent ensuite de rejoindre le campement, via les ruines, mais c’était sans compter la fourberie des bakemonos… malgré quelques renforts, Hoshi ne put être sauvé. Submergé par les bakemonos, il tomba pour ne plus se relever. Sa dépouille, heureusement pu être amenée au Camp des Loups, pour recevoir les funérailles dignes du daimyo.
Revenir en haut Aller en bas
Aradesh
Ashigaru


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Seigikami Hadera   Jeu 20 Aoû - 9:17

Le nord de leurs terres était maintenant séparé de l’Empire. Les ruines du Kyuden, trop dangereuses pour être traversées s’étendaient sur la plaine et bloquaient tout passage, pourtant, il fallait porter au Shogun la nouvelle de la chute de Seigikami Hoshi.

Récement promue au rang de kishu, Hadera enfourcha son cheval et prit la route du Grand Nord, affrontant les solitudes glacées des terres de ses ancêtres, les Ryushins, qui semblaient à l’abandon depuis la destruction du clan. La vision et la chaleur du Lac des Dragons fut sans conteste une expérience inoubliable pour la jeune fille, qui se jura d’y retourner. Mais cela devrait attendre, les montagnes du clan Saru s’élevaient devant elle, il faudrait les traverser.

Après plus d’une semaine de voyage, elle redescendit enfin sur les versants boisés des terres du clan du Tigre. Peu après, elle arriva au kyuden qui était en effervescence, de par la présence d’un kami et surtout du Tournoi de l’Aurore.

C’est ce tournoi qui vit l’apparition d’une étoile naissante du clan. Alors que nul ne l’aurait donné vainqueur, alors que beaucoup ne le prenaient pas au sérieux, Seigikami Gaisen sortit en tête du tournoi et vainquit dans un duel incroyable son adversaire en finale, mettant fin aux médisances quant à la décadence de son clan. Le Shogun, qui avait justement besoin d’un nouveau dirigeant pour les fils du Loup, vit sans doute en cet événement un signe et désigna Gaisen comme successeur d’Hoshi.

Après avoir prêté serment à son nouveau daimyo, Hadera retourna au front, près de Shiro Kuhei pour s’assurer que la situation n’y était pas problématique. Les mois, les années qui suivirent ne furent qu’une longue succession d’escarmouches dans lesquelles de nombreux bakemonos tombèrent, mais un tel statu quo n’était pas de bon augure. Le naginata d’Hadera faisait des ravages, mais les réserves de bakemonos semblaient inépuisables, revenant imperturbablement, comme les marées.

Toujours coupés du reste de l’Empire, Gaisen décida de prendre la route du nord pour rétablir les communications. C’est ainsi qu’Hadera fut nommée karo, en charge de garder les terres du clan pendant son absence.
Revenir en haut Aller en bas
Aradesh
Ashigaru


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Seigikami Hadera   Jeu 7 Jan - 1:42

Les grands murs furent édifiés, ce qui permit au clan du Loup de reprendre des contacts plus fréquents avec l’Empire de Soleil Rouge. Occupant toujours les fonctions de karo, Hadera s’occupait principalement de la gestion des terres du clan, la diplomatie appelant son daimyo dans différents points de l’Empire. Les temps étaient redevenus calmes, et hormis le développement rapide du commerce des chevaux, ceux élevés par le clan Seigikami acquérant une grande réputation dans tout l’Empire, l’existence des Seigikamis fut assez calme jusqu’à la mort de Gaisen.

Abattu par Torayama Tsukiro dans un combat simple et non un duel, puis maltraité par Torayama Heihachiro, la dépouille parvint au campement des Loups, attisant la rage et le désir de revanche des Seigikamis. Seigikami Tomoe, incarnait cette esprit de revanche et pris la place de Gaisen, s’apprêtant à mener bataille contre le clan du Tigre… mais c’était sans compter les efforts nombreux de Karasu Shunbin pour maintenir la paix de l’Empire. Il y perdit sa Karo, Karasu Yasu, Yokozuna de l’Empire face à la puissance des énergies élémentales de la daimyo Seigikami. La situation s’apaisa quelque peu, les conflits seraient finalement résolus par des duels iajutsu et des mariages.

Pour faire face aux Torayamas, les Seigikamis choisirent Kazuyoshi, qui abattit Torayama Heihachiro, tarissant ainsi à la source le conflit qui résultait de son traitement de la dépouille de Gaisen.

Face aux Karasu et pour prouver le désir du clan du Loup de rétablir des bonnes relations avec l’empire, Hadera se porta volontaire pour combattre le champion Karasu en duel et, si elle survivait, rejoindre le clan du Corbeau en épousant l’un des leurs afin de compenser la perte de leur propre Karo. Le duel ne se soldant cette fois par aucune mort, les épousailles se préparèrent. Son promis, Karasu Kara était un Hanji légèrement plus jeune qu’Hadera mais déjà très prometteur et reconnu dans tout l’Empire. Le mariage devant se célébrer à Kyuden Karasu, en même temps que celui du shogun et de Karasu Koshiro, yoriki du clan, elle se rendit à la cour.

Mais un nouveau conflit d’une grande ampleur grondait à l’horizon, au centre duquel les Torayamas se trouvaient à nouveau. Cette fois, le shogun déclara la guerre au clan du Tigre et les armées coalisées des clans Karasu, Seigikami, Kitsune et Saru allaient affronter celle des Torayamas…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seigikami Hadera   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seigikami Hadera
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel de SoleilRouge :: LES FORUMS GENERAUX :: LES CHRONIQUES-
Sauter vers: