Le forum officiel de SoleilRouge

Bienvenue sur le forum officiel du jeu.
 
Revenir au jeuRevenir au jeu  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Saru Saya - La voie de la Géomancie.

Aller en bas 
AuteurMessage
Maiko
Daimyo


Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Saru Saya - La voie de la Géomancie.   Mar 21 Avr - 15:08

An 420 du calendrier impérial - Kyuden Seigikami, en flammes.

Ces dernières courent le long des archives du grand hall de justice, dévorant tout sur leur passage. Le bois ancien craque, cède, alimente leur fureur...

L'air est saturé de plusieurs feuilles de parchemin , vestiges des anciens procès, des anciennes recherches, autant de torches dérisoires, portées par le vent.

Le combat fait rage. L'Oni du feu, enivrée de destruction, éclate d'un rire dément, tandis qu'un petit groupe de samourais combat avec l'énergie du désespoir, en serrant les dents.

Les cris résonnent de partout, dans la cité déchue. Les corps ensanglantés jonchent le sol, parfois mutilés horriblement.

Une jeune femme git parmi eux, littéralement éventrée, ses longs cheveux teints en roux baignant dans son propre sang, poisseux.

De nombreux étuis à parchemin , passés en travers de son obi déchiré.
Certains gisent non loin, éventrés par le choc.

Leur contenu a rejoint l'air saturé de papier.

Des dessins à l'encre, parfois exécutés des années auparavant, des notes...

L'un d'eux représente ainsi un groupe de jeunes samourais, un autre une maîtresse géomancienne, assise avec gravité, arborant un mon kuma... D'autres des paysages de montagnes...

Le souffle de l'incendie les porte, paresseusement, alors que ce dernier redouble d'intensité.
Revenir en haut Aller en bas
Maiko
Daimyo


Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Saru Saya - La voie de la Géomancie.   Mer 22 Avr - 18:03

Le premier dessin représente un Kyuden, niché au creux de montagnes enneigées, Au loin, à une demi-journée de marche, un grand lac, majestueux.

L'ensemble est vue du dessus, depuis un promontoire, en hauteur.
Les murs de la forteresse s'élèvent, exceptionnellement hauts, et épais.

Entre eux, de nombreuses maisons, des rues sinueuses et encombrées, où l'on peut distinguer marchands, samourais, et charrettes, livreurs d'eau et serviteurs affairés... Au centre du réseau de rues, un imposant palais , sobre et magnifique, aux toits pourpres, en étages, et la Grande Académie de Magie.

La scène, détaillée, est figée sur le papier - mais il n'est pas difficile d'imaginer le tout en mouvement, l'animation qui devait régner là...



An 401 du calendrier Impérial - Kyuden Ryushin


"SAAAYYYAAA-CHANNNNN !!"

La fillette eut à peine le temps de tourner la tête et de voir sa plus jeune cousine arriver à toute vitesse, avant de lui sauter dessus.

Elle en eut le souffle coupé, et les deux boulèrent sur quelques mètres sous l'impact, envoyant valdinguer les parchemins qu'étudiait l'enfant.

Elles manquèrent d'emboutir l'une des étagères de la bibliothèque de l'académie.

La victime essayait de reprendre tant bien que mal sa respiration, tandis qu'Umi se tenait au dessus d'elle, souriant de toutes ses dents.

- "Il faut que tu viennes - ça va te plaire."

- "Je n'ai pas le temps, Umi-chan..." fit l'autre, sur un ton posé, "j'ai encore de nombreux ouvrages à consulter.."

Umi l'aida à se relever.

- "Tu n'as jamais fini, Saya-chan. Tu passes tout ton temps parmi les rayonnages depuis que tu as appris à lire. On dirait presque que tu veux devenir un livre toi même ! Allez, sors un peu, ça te fera du bien, et j'ai un truc intéressant à te montrer."

La jeune étudiante soupira. Le pire c'est que c'était vrai. Autant Umi était-elle extravertie, pleine d'énergie, autant Saya était elle plus réservée, et perpétuellement fourrée à l'académie.

Mais la dernière fois que sa cousine avait voulu lui montrer un "truc intéressant", elles étaient toutes deux allées jusqu'aux portes du Kyuden fortifié - ouvertes, fait rare, le temps de laisser passer un convoi de marchandise. Elle avaient alors fait face à Ningyu.

Le golem gardait les portes depuis des années et des années, imperturbable. C'était un monstre de puissance, véritablement terrifiant, mais les deux petites l'avaient toujours connu là, et n'en avaient donc pas conscience.

Aussi Umi s'amusait-elle à lui poser toutes sortes de questions - "Et pourquoi tu dis jamais rien ?"; " Et pourquoi tu as un gros nez ?".

Ningyu ne répondait pas évidement pas , bras croisés, regard fixé sur l'horizon. A une reprise, toutefois, il avait posé son regard glacial sur elles, sans mot dire, avant de regarder à nouveau au loin. Saya, elle, avait secoué la tête, attendant froidement que le moment passe.

La voix de sa cousine la ramena à la réalité.

- "Si si, je t'assure, c'est vraiment intéressant, tu verras."

La fillette céda, et rangea les ouvrages.
Elle suivit ensuite tant bien que mal Umi, à travers les rues du palais, manquant d'emboutir les heimins et serviteurs qui pouvaient se trouver là, zigzaguant entre les novices.

"A chaque fois c'est moi qui te force à sortir, Saya-chan" la gronda Umi.
"Tu es tout le temps sérieuse, toute pâle, tu ne ris jamais...
Tu n'as même pas bronché lors de nos dernières classes, lorsque Keiko-san a raté son kido de l'eau et a trempée notre sensei des pieds à la tête !"

"Laisse ma sœur en dehors de cela", grogna en retour une Saya essoufflée.

Elles virèrent dans un petit passage qui longeait la grande Académie et s'arrêtèrent.

Umi imita l'air sévère de sa compagne de route, ajoutant, sur un ton faussement docte

"Si tu continues à passer tout ton temps dans les bibliothèques, tu vas te ratatiner, et devenir toute ridée, comme la vieille Kimiko-sensei. Ton nez deviendra crochu, et tes joues flasques...

Par les dragons, tu auras bien le temps de lire plus tard !"

L'autre la regardait, tapant du pied avec impatience.

- "Et que voulais-tu me montrer ?"

- "C'est par là , tu verras... En grimpant par là jusqu'au mur, en passant par les toits... on devrait y arriver..."

Une dizaine de minutes plus tard, les deux novices avaient pu rejoindre le toit de la muraille basse qui entourait la grande cour de l'académie, sans se faire remarquer.

A plat ventre, leur tête dépassant à peine de la courbure du toit, elle pouvait ainsi observer de loin tout ce qui s'y passait.

- "Tu sais qu'on risque gros si on se fait attraper ici..."

- "Chuuuuut, tu vas comprendre, regarde plutôt !"

Au cœur des jardins de la grande cour, les senseis les plus vénérables de la grande académie Ryushin étaient réunies - une par élément.

Elle faisaient face à petit groupe de samourais, essentiellement des fusuis, agenouillés respectueusement.

- "La cérémonie annuelle de gempukku", expliqua Umi.
"Je t'avais bien dit que ce serait intéressant !
Cela signifie qu'Isawa-sama elle-même va la présider !"

Saya en doutait. Isawa était des plus discrètes, et de plus on la prétendait actuellement à l'autre bout de l'Empire.

Elle allait en faire part à voix haute, lorsque l'air se troubla. Les énergies élémentaires se concentrèrent, un peu en avant des sensei - les deux novices reconnurent les énergies particulières du vide. Ces dernières se firent plus denses, et une silhouette se dessina, dans la lumière.

Isawa-sama, daimyo du clan Ryushin, venait de rentrer de voyage..
Puissante, majestueuse, vêtue du plus beau kimono qu'elles aient jamais vu, elle fit un pas et salua l'assemblée.

Les deux fillettes étaient ébahies, la bouche grande ouverte... et baissèrent promptement la tête lorsque la maîtresse géomancienne lança un regard dans leur direction. Juste à temps.

Elles ne virent pas le sourire ironique qui s'était brièvement dessiné sur le visage d'Isawa, avant que cette dernière ne se concentre à nouveau sur ses tâches.

La cérémonie commença.

Ce jour-là, Saya comprit que tout ne s'apprenait pas dans les livres.
Revenir en haut Aller en bas
 
Saru Saya - La voie de la Géomancie.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Festival de la voie verte @ Raon l'Etape ( 88 )
» La voie du Blues à Velizy-Villacoublay (78)
» VOIE DE FAIT "ange ou demon"
» VOIE DE FAIT "Ange ou Démon" (1982)
» Avec quoi vous pitcher les voix?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel de SoleilRouge :: LES FORUMS GENERAUX :: LES CHRONIQUES-
Sauter vers: